Nucléaire/Areva-Etudes préliminaires pour un EPR au Royaume-Uni

lundi 2 août 2010 15h42
 

PARIS, 2 août (Reuters) - Areva CEPFi.PA a annoncé lundi avoir signé un accord d'études préliminaires concernant un réacteur de type EPR que les allemands E.ON (EONGn.DE: Cotation) et RWE (RWEG.DE: Cotation) envisagent de construire au Royaume-Uni dans le cadre de leur coentreprise Horizon Nuclear Power.

Le groupe nucléaire français a précisé dans un communiqué que Horizon Nuclear Power envisageait également la construction du réacteur EPR sur son site d'Oldbury (Gloucestershire).

Des retards de construction, des surcoûts et des interrogations sur le design de ce modèle de réacteur à eau pressurisée (EPR) perturbent le chantier de l'EPR à Flamanville, dans la Manche.

Areva a officialisé la semaine dernière le retard du chantier de Flamanville, dont le coût est réévalué à cinq milliards d'euros environ contre quatre milliards auparavant. (voir [ID:nLDE66T0WG])

Areva a indiqué ces derniers mois viser un tiers du marché des nouveaux réacteurs nucléaires d'ici à 2030 et viser plus particulièrement le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l'Inde, l'Italie et les Emirats arabes unis.

Voir aussi :

* L'Elysée impose une alliance stratégique à EDF et Areva [ID:nLDE66Q282]

(Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez)