Emporiki - Perte semestrielle accrue de moitié à E535 millions

vendredi 30 juillet 2010 19h32
 

ATHENES, 30 juillet (Reuters) - La banque grecque Emporiki CBGr.AT, majoritairement détenue par le Crédit agricole (CAGR.PA: Cotation), a fait état d'une perte de 535 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 49% sur un an, en raison d'une augmentation des provisions.

Donnant le coup d'envoi de la saison des résultats des banques grecques, l'établissement fait état de provisions pour pertes sur crédit en hausse de 57% par rapport à la même période de l'année précédente, atteignant 567 millions d'euros. Par rapport au premier trimestre, les provisions ont augmenté de 68,2 millions d'euros.

Les mesures d'austérité engagées en Grèce devraient maintenir l'économie du pays en récession cette année, avec un recul du produit intérieur brut attendu à 4%. La hausse du chômage a contribué à l'augmentation des pertes sur crédit.

Le mois dernier, le directeur général d'Emporiki, Alain Strub, avait fait savoir que la banque n'était pas intéressée par des fusions et prévoyait de renouer avec les bénéfices d'ici 2012, soit un an plus tard que prévu initialement. [Id:nLDE6571UY]

La marge d'intérêts a progressé de 30,4% en rythme annuel à 315,2 millions d'euros.

Le portefeuille de crédit s'est étendu de 2% par rapport au premier semestre 2009, à 23 milliards d'euros, Crédit agricole mettant davantage de liquidités à disposition.

Les dépôts ont reculé de 5% en rythme trimestriel, à 112,9 milliards, la banque éprouvant des difficultés à attirer des dépôts de long terme face à une forte concurrence.

(George Georgiopoulos, Catherine Monin pour le service français, édité par Danielle Rouquié)