CGGVeritas-L'activité affectée au T2 par la marée noire aux USA

vendredi 30 juillet 2010 08h34
 

PARIS, 30 juillet (Reuters) - CGG Veritas (GEPH.PA: Cotation) a annoncé vendredi un recul de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel au deuxième trimestre en raison notamment de la situation dans le Golfe du Mexique qui pèse sur l'activité du groupe dans la région.

Le spécialiste français des services et des équipements géophysiques pour le secteur pétrolier a réalisé au deuxième trimestre 2010 un chiffre d'affaires de 647 millions de dollars (498 millions d'euros), en baisse de 17% sur un an, qui s'explique principalement par un plan de réductions du nombre de bateaux et par le ralentissement des ventes dans le Golfe du Mexique à la suite des incertitudes soulevées par la marée noire aux Etats-Unis.

Le groupe a dégagé un bénéfice net au deuxième trimestre de 8,3 millions de dollars (6,2 millions d'euros), contre 23,2 millions sur la même période l'an dernier (16,5 millions d'euros) et un résultat opérationnel de 37,1 millions de dollars (28,5 millions d'euros) contre 67,1 millions un an plus tôt (48,5 millions d'euros).

La baisse des résultats du groupe a été limitée par les bonnes performances de Sercel, sa filiale spécialisée dans la production de matériels géophysiques, dont les ventes et le taux de marge de 27% progressent sur un an, alors que l'activité "services" du groupe était en baisse de 18% sur un an et de 10% sur trois mois.

"Les ventes de Sercel, en terrestre comme en marine, devraient rester à des niveaux élevés, pour répondre aux besoins technologiques croissants liés à l'imagerie sismique de haute résolution", a déclaré dans un communiqué Jean-Georges Malcor, directeur général de CGG Veritas.

Le carnet de commandes au 1er juillet reste stable depuis le début de l'année, à 1,5 milliard de dollars.

La dette nette du groupe s'établissait au 30 juin à 1,45 milliard de dollars, représentant un ratio de dette nette sur fonds propres de 39% contre 35% au premier trimestre et 34,5% fin 2009.

CGG Veritas (GEPH.PA: Cotation) et le Fonds stratégique d'investissement avaient annoncé début juin l'entrée du fonds souverain français au capital du groupe de services pétroliers, avec une participation de 6%.

L'action CGG Veritas a perdu -0,75% jeudi à la clôture à 29,60 euros. Le titre a pris près de 4,79% depuis le début de l'année, portant sa capitalisation boursière à 2,36 milliards d'euros.

(Vincent Chauvet, édité par Jean-Michel Bélot)