Séchilienne - Hausse de la disponibilité des centrales en vue

jeudi 29 juillet 2010 19h36
 

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Séchilienne-Sidec SECH.PA a publié jeudi des résultats en baisse au premier semestre en raison de la faible disponibilité de ses centrales thermiques mais s'attend à une amélioration en la matière au second semestre.

Le producteur indépendant d'électricité, principalement détenteur de centrales thermiques (charbon-biomasse) dans l'océan Indien et les Caraïbes, a précisé dans un communiqué qu'il anticipait "un second semestre avec des résultats liés à l'exploitation en nette augmentation par rapport au second semestre 2009".

"Le second semestre devrait bénéficier d'une meilleure disponibilité des centrales thermiques, qui ont réalisé la quasi-totalité de leurs arrêts techniques et d'investissements sur le premier semestre. Il bénéficiera également de l'effet volume des nouvelles installations photovoltaïques mises en service", a-t-il souligné.

Le groupe a en outre confirmé qu'il prévoyait d'accroître ses capacités installées d'environ 120 à 180 MW (mégawatts) à l'horizon 2012, contre une base installée de 600 MW à fin 2009.

Séchilienne-Sidec a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 15,9 millions d'euros (-5,9%), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 45,6 millions (-6,7%), un résultat opérationnel de 32,2 millions (-9,0%) et un chiffre d'affaires de 140 millions (+15,5%).

L'Ebitda du secteur thermique s'établit à 39,4 millions d'euros, contre 44,0 millions au 1er semestre 2009, en raison notamment un effet négatif de 7,0 millions résultant de la faible disponibilité des centrales.

La dette financière nette de la société s'établissait à 497,6 millions d'euros au 30 juin contre 459,9 millions à fin 2009, pour des capitaux propres de 315,2 millions.

Le titre Séchilienne-Sidec a terminé jeudi en hausse de 0,81% à 21,67 euros, sa capitalisation boursière s'élevant à plus de 600 millions.

(Benjamin Mallet, édité par Benoît Van Overstraeten)