30 juillet 2010 / 06:38 / dans 7 ans

LEAD 2 Total - T2 en hausse, la production croît de 8%

* Objectifs de production confirmés

* Acompte sur dividende identique à celui versé en 2009

* Performances supérieures à celles des concurrents en termes de production

(Actualisé avec conférence téléphonique, cours et commentaire d‘analyste)

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Total (TOTF.PA) a publié vendredi des résultats en hausse au deuxième trimestre, grâce à la progression des prix du pétrole et à des marges de raffinage en légère progression tandis que sa production a augmenté de 8%.

Le groupe, troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière derrière Royal Dutch Shell (RDSa.L) et BP (BP.L), a indiqué dans un communiqué être confiant dans ses perspectives.

Mais il a insisté sur la stabilisation des prix du pétrole autour de 75 dollars le baril depuis le début juillet et a fait état de marges de raffinage européennes en net retrait par rapport à celle du deuxième trimestre.

Patrick de la Chevardière, son directeur financier, a confirmé lors d‘une conférence téléphonique que le groupe visait une hausse de sa production de 2% en moyenne par an entre 2010 et 2014 et que la croissance de cette année devrait être supérieure à cette moyenne.

“Nous nous attendons à enregistrer une hausse d‘une année sur l‘autre au second semestre, mais à un niveau moins élevé (que les 6% du premier semestre)”, a-t-il ajouté, précisant que le groupe donnerait en septembre des indications sur ses perspectives de production pour 2011 et 2012.

Patrick de la Chevardière a également déclaré que le groupe était ouvert “à toute opportunité” d‘acquisition mais restait “prudent” dans ce domaine.

Concernant l‘imbroglio judiciaire autour du site de Total à Dunkerque, le directeur financier a répété que le projet du groupe d‘y arrêter ses activités de raffinage restait “inchangé”. (voir [ID:nLDE66I1S3)

Total a aussi annoncé le versement d‘un acompte sur dividende de 1,14 euro par action au titre de 2010, comme en 2009. La mise en paiement interviendra le 17 novembre.

INVESTISSEMENTS CONFIRMÉS

Hors exceptionnels, le bénéfice net du groupe français s‘est élevé à 2.961 millions d‘euros au deuxième trimestre (+72%), supérieur aux 2.687 millions attendus par les analystes, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

En incluant un effet de stock après impôt positif de 169 millions d‘euros et d‘autres éléments non récurrents, le bénéfice net atteint 3.101 millions d‘euros (+43%).

Là où ses rivaux Shell et BP ont respectivement annoncé une hausse de 5% et un recul de 4% de leur production au deuxième trimestre, Total a enregistré une progression de 8% à 2,359 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit un niveau légèrement supérieur aux 2,306 millions attendus par les analystes interrogés par la rédaction de Reuters.

Le résultat opérationnel net ajusté des secteurs a progressé de 76% à 2.960 millions d‘euros pour un chiffre d‘affaires de 41.329 millions, en hausse de 31%.

“Total a réalisé sur un an des améliorations significatives dans toutes ses activités”, a souligné Richard Griffith, analyste chez Evolution Securities.

Le groupe a notamment bénéficié d‘un prix moyen du Brent de 78,2 dollars le baril, en hausse de 32% par rapport au deuxième trimestre 2009 et de 2% par rapport au premier trimestre 2010.

Ses investissements hors acquisitions ont atteint 3,1 milliards d‘euros (3,9 milliards de dollars) au deuxième trimestre, à comparer à un montant équivalent en euros au cours de la même période de 2009 (4,2 milliards de dollars).

Le groupe a confirmé que ses dépenses d‘investissement hors acquisition pour l‘année 2010 devraient être en ligne avec le budget initialement prévu de 18 milliards de dollars (17,1 milliards en 2009), dont 80% seront consacrés à des projets dans l‘amont.

Le ratio dette nette sur fonds propres était de 22,7% à fin juin 2010 contre 21,5% à fin mars et 24,7% un an plus tôt.

Le groupe a en outre maintenu son objectif d‘un ratio d‘endettement dans la fourchette de 25% à 30% pour la fin de l‘année 2010.

Vers 16h10, le titre Total progressait de 1,90% à 39,08 euros tandis que le CAC 40 gagnait 0,14%.

Benjamin Mallet, avec la contribution de Tom Bergin à Londres, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below