En manque de transferts, l'Olympique lyonnais sera déficitaire

mercredi 28 juillet 2010 21h33
 

PARIS, 28 juillet (Reuters) - L'Olympique lyonnais (OLG.PA: Cotation) a indiqué mercredi que l'exercice 2009/2010 serait "significativement déficitaire" en raison notamment du peu d'argent rapporté par les cessions de joueurs durant le mercato.

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2009/2010 s'élève à 160,2 millions d'euros, contre 192 millions un an plus tôt. Cette différence s'explique principalement par la baisse de 73,1% des bénéfices liés aux transferts des joueurs.

L'OL a essuyé une perte de 8,7 millions d'euros au titre de son premier semestre fiscal. Le transfert de l'avant-centre Karim Benzema en 2009 au Real Madrid pour 34,7 millions d'euros avait gonflé les comptes de l'exercice précédent mais en 2010 aucune "vente" importante de joueur n'est venue remplir les caisses du groupe.

L'OL n'a pas bénéficié du départ de Sydney Govou et de François Clerc qui étaient en fin de contrat mais a en revanche payé six millions d'euros pour s'approprier les services de l'international français Jimmy Briand qui a signé un contrat de quatre ans.

Le club des "gones" a indiqué vouloir diminuer ses effectifs d'au moins trois joueurs et que des cessions pourraient être annoncées avant la fin du mercato d'été.

"Pour les deux exercices prochains, le conseil d'administration s'est fixé pour objectif une réduction significative de la masse salariale", indique l'OL dans son communiqué.

Le club, qui a participé pour la première fois de son histoire à une demi-finale de la ligue des champions, a aussi connu des déboires avec son sponsor, un opérateur de paris en ligne.

"L'impossibilité d'afficher le sponsor BetClic sur les maillots des joueurs et la frilosité des annonceurs dans un environnement conjoncturel incertain ont fortement pénalisé cette ligne de produits", a indiqué l'OL qui a vu ses recettes "partenariats-publicité" baisser de 31%.

Seule bonne surprise pour l'OL, la désignation de la France pour l'organisation de l'Euro 2016 de football devrait aider le club à réaliser son projet de nouveau stade.

(Julien Ponthus, édité par Danielle Rouquié)