28 juillet 2010 / 10:49 / dans 7 ans

LEAD 1 M6 subit des prises de bénéfice en Bourse après un bon S1

* L‘action recule plus fortement que l‘indice des médias

* Hausse du coût de grille 2010 plus marquée qu‘attendu

* La hausse des recettes pub du T3 pourrait être comprise entre 7,4% et 12%

par Cyril Altmeyer

PARIS, 28 juillet (Reuters) - M6 (MMTP.PA) recule en Bourse mercredi sur des prises de bénéfices liées à des attentes élevées, encore renforcées par l‘optimisme affiché par TF1 (TFFP.PA) la semaine dernière, et après l‘annonce d‘une hausse de 5% du coût de grille de sa chaîne amirale cette année.

L‘action abandonne 2,44% à 17,225 euros vers 12h40, sous-performant TF1 (TFFP.PA) et l‘indice paneuropéen des médias, qui perdent chacun environ 0,8%.

Le groupe de télévision a publié mardi soir des résultats semestriels supérieurs aux attentes, avec une hausse de 9,4% de son chiffre d‘affaires consolidé. Les recettes publicitaires de la chaîne ont augmenté de 7,4%, contre une augmentation de 11% pour TF1 qui bénéficiait de comparatifs plus favorables.

Le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, a déclaré lors d‘un entretien à Reuters que le groupe prévoyait une augmentation de 5% du coût de grille de la chaîne en 2010 comparé aux 303,5 millions d‘euros de 2009, afin de gagner des parts de marché. (voir [ID:nLDE66Q24R])

“Parmi les petits points noirs de la publication, il y a le fait que M6 réinvestisse le surplus de chiffre d‘affaires en coûts de programmes”, a expliqué Bruno Hareng, analyste chez Oddo Securities.

Le consensus, qui tablait sur un coût de grille compris entre 310 et 315 millions d‘euros, devrait désormais se situer vers 318-320 millions, a-t-il expliqué.

PERSPECTIVES PUBLICITAIRES FAVORABLES

Bruno Hareng a estimé que M6, qui avait bien progressé au cours des dernière séances, bénéficie plus de prises de bénéfices que d‘une déception sur ses “très bons” résultats et ses perspectives favorables pour le troisième trimestre.

“A la suite de la publication de TF1, les intervenants ont peut-être voulu rester positionnés sur le titre M6 jusqu’à la publication des chiffres du premier semestre avant d‘investir sur d‘autres dossiers”, a-t-il observé.

TF1 a relevé vendredi dernier à 7% son objectif de croissance de son chiffre d‘affaires en 2010, contre 4% précédemment, après un solide premier semestre et à la faveur de l‘intégration des chaînes TMC et NT1. [ID:nLDE66L24B]

Nicolas de Tavernost a précisé à Reuters que la tendance était “positive” pour les recettes publicitaires de la chaîne M6 au troisième trimestre.

Leur croissance, a-t-il précisé mercredi lors d‘une conférence téléphonique avec les analystes, devrait se situer “quelque part” entre le rythme de 7,4% du premier semestre et celui de 12,0% du deuxième trimestre.

Nicolas de Tavernost a également indiqué que la tension sur les prix, maximale en 2009, était en train de décélérer à la faveur d‘une reprise des volumes. “Mais je suis prudent parce que cela dépendra du contexte du marché”, a-t-il expliqué.

“Si les bonnes performances de la publicité à la télévision se confirment, il y aura certainement une amélioration (des tarifs)”, a-t-il ajouté, citant l‘exemple de l‘Espagne.

ZenithOptimedia a relevé la semaine dernière à 3,5% sa prévision de croissance du marché publicitaire télévisé français en 2010, contre 1% précédemment, avec l‘impact de la Coupe du monde de football et l‘ouverture du marché des paris et des jeux d‘argent en ligne. [ID:nLDE66F1NM]

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below