Nippon Steel prudent sur ses prévisions à cause de la Chine

mercredi 28 juillet 2010 10h38
 

TOKYO, 28 juillet (Reuters) - Nippon Steel (5401.T: Cotation), quatrième producteur mondial d'acier, a enregistré une amélioration de ses résultats pour le cinquième trimestre consécutif, mais a fait état de prévisions inférieures à celles du marché compte tenu du ralentissement de la croissance chinoise.

Le groupe japonais a annoncé un bénéfice récurrent, soit avant impôts et exceptionnels, de 61,9 milliards de yens (541 millions d'euros) pour la période avril-juin, contre une perte de 56,7 milliards de yens un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a bondi de 30%, à 970,6 milliards de yens.

Le sidérurgiste nippon envisage néanmoins de réaliser un bénéfice annuel de 250 milliards de yens, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe 316 milliards de yens.

Nippon Steel rejoint ainsi ArcelorMittal (ISPA.AS: Cotation) qui a dit s'attendre à une baisse marquée de ses résultats au troisième trimestre, sous le coup d'un ralentissement de la croissance économique en Chine, d'une baisse saisonnière de l'activité et d'une hausse des cours des matières premières. (voir [ID:nLDE66R0AA])

La forte baisse des prix en Chine ont conduit les sidérurgistes à réduire leur production et le marché pourrait se retrouver dans une situation d'offre encore plus excédentaire alors que Pékin durcit sa politique et réduit les exportations du pays.

Le groupe japonais a également annoncé mercredi qu'il allait former une alliance technique avec l'australien BlueScope Steel (BSL.AX: Cotation) pour les produits en acier renforcé destinés aux marchés de la construction, afin de stimuler ses ventes à l'étranger.

Après les résultats, le titre de Nippon Steel a clôturé en hausse de 3,73%, à 306 yens.

(Sachi Izumi, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)