27 juillet 2010 / 17:51 / dans 7 ans

Spir stabilise sa marge malgré une nouvelle chute du CA au S1

* C.A. en baisse de 10% au S1, à 280,7 mlns d‘euros

* Recul de 15% du pôle médias et de 6% de la distribution d‘imprimés publicitaires

* Confirme viser un ROC à l’équilibre en 2010

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Spir Communication (SPIS.PA) a de nouveau souffert au premier semestre du recul de son chiffre d‘affaires dans la presse gratuite d‘annonces, mais des réductions de coûts lui ont permis de stabiliser sa marge.

Le groupe de médias et de distribution d‘imprimés et de colis peine toujours à faire évoluer son modèle autrefois basé sur la presse gratuite d‘annonces, mais il table sur la poursuite des restructurations pour atteindre son objectif de retour à l’équilibre opérationnel en 2010.

Spir a accusé une baisse d‘environ 10% de son chiffre d‘affaires global au premier semestre, à 280,7 millions d‘euros, avec une chute de 15% du pôle médias, presse et internet, et de 6% du segment de distribution d‘imprimés publicitaires.

“Dans le contexte d‘un marché de la publicité toujours incertain, Spir Communication poursuit ses transformations et maintient son objectif d‘un résultat opérationnel courant à l’équilibre sur l‘année 2010”, écrit le groupe dans un communiqué.

La marge opérationnelle courante semestrielle s‘est légèrement améliorée pour atteindre 1,7% (+0,2 point) grâce à la rationalisation des coûts, notamment au travers d‘un plan d‘adaptation du pôle presse, démarré en 2009, qui a permis de réduire de 22% les pertes opérationnelles de ce segment au premier semestre.

Le groupe vise à réduire la part de ses ventes réalisée dans des activités traditionnelles de la presse gratuites d‘annonces papier, au profit d‘une croissance de son chiffre d‘affaires internet.

La presse comptait au premier semestre pour près de 30% du chiffre d‘affaires global, contre 12% pour les ventes générées par la division de médias internet.

L‘action Spir a clôturé stable mardi, à 16,40 euros, dans une capitalisation d‘un peu plus de 100 millions d‘euros.

Marie Mawad, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below