CONSENSUS Capgemini - CA S1 -6,6% et marge opérationnelle 5,5%

mardi 27 juillet 2010 13h39
 

 PARIS, 27 juillet (Reuters) - Capgemini (CAPP.PA: Cotation). Résultats du 1er semestre
2010, en millions d'euros.
 Date et heure de publication : jeudi 29 juillet à 7h30.
 Conférence téléphonique : 8h00.
 
 (Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters : 14, en millions
d'euros)
            MARGE OPERATIONNELLE      CHIFFRE D'AFFAIRES
             EUROS      %           EUROS    VAR. ORGANIQUE
 Moyenne        225       5,5          4.089        -6,6%
 Médiane        225       5,5          4.089,5      -6,6%
 Maximum        235       5,7          4.165        -5,9%
 Minimum        214       5,2          4.010        -8%
 -------------------------------------------------------------
 S1 2010        287       6,6%         4.376        -2,2%
 Variation     -21,6%     --           -6,6%         --
 
 ACTIVITÉ : Premier groupe européen de services informatiques.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : Lors de son assemblée générale
annuelle, le 27 mai, le groupe avait réaffirmé anticiper pour 2010 un recul de 2
à 4% de son chiffre d'affaires à taux de changes et périmètre constants après un
recul de 5,5% l'an passé et une nouvelle contraction de sa marge opérationnelle
à 6-6,5% contre 7,1% en 2009. 
 Capgemini avait revu début mai de 8% à 7% sa prévision de baisse du chiffre
d'affaires au premier semestre, encore marqué par un comparatif défavorable du
fait de l'entrée tardive du secteur dans la crise.
 Pour le second semestre, le groupe avait précisé lors de son assemblée
générale exclure désormais la stagnation envisagée dans la fourchette de 0 à +4%
fournie en début d'année pour cette période. 
 Le groupe avait également indiqué à cette occasion que son ratio prises de
commandes sur chiffre d'affaires (book-to-bill) devrait augmenter au deuxième
trimestre à 1,2 contre 1,06 au premier trimestre.
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 1 - Prises de commandes et ratio prises de commandes sur C.A.
 2 - Politique de recrutement "offshore" (dans les pays à moindres coûts)
 3 - Amélioration aux Etats-Unis, en France et au Bénélux, mais difficultés
persistantes au Royaume-Uni
 (Cyril Altmeyer, avec la contribution de Daniel Zielinski, édité par
Jean-Michel Bélot)