July 28, 2010 / 5:55 AM / 7 years ago

LEAD 3 PSA bénéficiaire au S1, les mois à venir seront plus durs

6 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice net 680 mlns au S1 (contre une perte de 962 mlns)

* Vise un résultat opérationnel courant de l'ordre de 1,5 milliard d'euros en 2010 * 50% des ventes du groupe hors d'Europe d'ici 2015

* Prises de bénéfice sur le titre

(Actualisé avec cours de Bourse et commentaire d'analyste)

par Gilles Guillaume et Helen Massy-Beresford

PARIS, 28 juillet (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA), après un premier semestre marqué par une vigueur persistante des ventes et un retour au bénéfice, pense renouer avec un résultat opérationnel courant positif cette année bien que les prochains mois s'annoncent plus difficiles en Europe. Le deuxième constructeur automobile européen a annoncé mercredi qu'il anticipait pour 2010 un bénéfice opérationnel courant de l'ordre de 1,5 milliard d'euros, après une perte de 689 millions en 2009 imputable en totalité à la crise qui a frappé le secteur sur la première moitié de l'an dernier.

"Le contexte économique a eu un impact positif significatif au premier semestre (...) Clairement, ce contexte économique sera moins favorable et aura un impact négatif au second semestre", a prévenu Philippe Varin, président du directoire de PSA, au cours d'une conférence de presse.

L'action PSA a ouvert en hausse de 1,3% à 25,20 euros à la Bourse de Paris après l'annonce de ces résultats, avant de se retourner. A 14h00, le titre abandonnait 5,45% à 23,52 euros, victime notamment de prises de bénéfices alors qu'il a gagné 24% depuis le début du mois.

"Les résultats sont solides et les prévisions susceptibles de rassurer, mais nous nous demandons si le cours de Bourse ne pâtira pas au second semestre de la rechute des volumes attendue dans l'activité automobile en Europe", écrivent les analystes de Barclays Capital dans une note. "Nous restons très prudents sur les perspectives des 18 prochains mois."

"La performance du premier semestre pourrait ne pas suffire à soutenir l'action vu le rally qu'elle a connu depuis fin mai", ajoute Morgan Stanley dans une note, ajoutant que la principale inconnue est maintenant 2011.

Cap Sur L'international

PSA a renoué sur les six premiers mois de l'année avec un bénéfice opérationnel courant, ressorti à 1.137 millions d'euros après une perte de 826 millions un an plus tôt, et avec un bénéfice net, de 680 millions contre une perte de 962 millions un an plus tôt.

Le premier semestre a également été soutenu par le plan de performance dévoilé par le groupe à l'automne dernier. Ce plan, qui regroupe réductions de coûts et gains de revenu, a contribué à hauteur de 854 millions d'euros au résultat opérationnel courant.

Philippe Varin n'a pas exclu que l'objectif d'une contribution de 1,1 milliard d'euros du plan au résultat soit dépassé cette année.

Le chiffre d'affaires du groupe a grimpé de 20,8% à 28,39 milliards au premier semestre, soutenu par les aides encore en vigueur ainsi que par le succès de plusieurs nouveaux modèles tels que le crossover Peugeot 3008 et la berline DS3 de Citroën, qui permettent à PSA de porter sa part de marché en Europe à 14,5% contre 13,7% un an plus tôt.

Mais l'effet "prime à la casse" s'essouffle. En France, celle-ci a été à nouveau réduite au 1er juillet, à 500 euros contre 700 euros au premier semestre et 1.000 euros sur l'ensemble de 2009. La disparition des aides viendra s'ajouter au fait que le second semestre est habituellement moins dynamique que le premier pour les ventes automobiles et que l'envolée de la demande fin 2009 grâce à la prime à 1.000 euros entraîne un comparatif très défavorable d'une année sur l'autre.

Malgré cela, la division auto devrait être proche de l'équilibre sur la deuxième partie de l'année.

PSA anticipe une baisse de 7% du marché automobile en Europe en 2010, légèrement inférieure à ce qu'il prévoyait jusqu'ici. Il mise à terme sur les pays émergents pour trouver un relais de croissance, comme la Chine qui est désormais son deuxième marché derrière la France et où il prévoit une croissance à deux chiffres en 2010.

Le constructeur pense réaliser la moitié de ses ventes de véhicules sur les marchés hors d'Europe d'ici 2015, contre 34% en 2009. La 508 fait à ce titre figure de symbole de l'internationalisation de PSA. Nouvelle grande berline programmée pour 2011, elle sera produite à Rennes (Ille-et-Vilaine), mais aussi en Chine six mois plus tard. Pour la première fois, un modèle destiné aux automobilistes européens a intégré dès sa conception les attentes de la clientèle chinoise.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below