27 juillet 2010 / 16:21 / dans 7 ans

LEAD 2 Valeo renoue avec un bénéfice au S1, objectif 2010 relevé

* Bénéfice net E168 mlns contre une perte un an plus tôt

* CA +38%, objectif 2010 de marge revu en hausse

* Le redressement de la production automobile a continué malgré l‘arrêt des primes à la casse

(Actualisé avec téléconférence et commentaire d‘analyste)

par Gilles Guillaume

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Valeo (VLOF.PA) a relevé mardi son objectif de marge en 2010 après un premier semestre marqué par un retour au bénéfice net et une poursuite du redressement de la production automobile malgré la fin des primes à la casse. L’équipementier automobile vise désormais une marge opérationnelle de plus de 5%, alors qu‘il tablait jusqu‘ici simplement sur un doublement du taux de 2009 (1,8%). Au premier semestre, la marge opérationnelle a atteint 6,1%, son plus haut niveau depuis dix ans.

“Grâce à la poursuite du redressement de la production automobile observé au premier semestre 2010, et malgré la fin des primes à la casse en Europe et les incertitudes macro économiques qui pèsent sur l’évolution de la conjoncture au 4e trimestre, Valeo revoit à la hausse ses anticipations de production sur ses principaux marchés pour l‘année”, a souligné Valeo dans un communiqué.

Trois des quatre métiers autour desquels le groupe s‘est réorganisé ont vu leur marge grimper d‘au moins cinq points d‘une année sur l‘autre. Dans les systèmes de propulsion, où la marge était très supérieure aux autres, le taux est resté globalement stable.

“Les résultats sont globalement conformes aux dernières attentes au vu des publications des autres acteurs du secteur, mais surtout la société relève ses objectifs pour l‘année, au-dessus du consensus”, commente un analyste du secteur.

“Le scénario était un peu écrit, on voit que les volumes de production avec les constructeurs se maintiennent mieux que prévu. Tout le monde s‘attendait à relever ses estimations pour l‘année, voilà qui est confirmé.”

VENTES EN CHINE +70%

Après une deuxième partie de l‘année 2009 dopée par les primes à la casse, l’élan encore observé sur les six premiers mois de 2010 a permis à Valeo de renouer avec un bénéfice net de 168 millions d‘euros, alors qu‘il accusait un an plus tôt, en pleine crise du secteur, une perte de 213 millions.

Son chiffre d‘affaires a bondi de 38% sur la période à 4,78 milliards, et de plus de 40% dans les pôles systèmes de propulsion et systèmes thermiques, où la demande en technologies permettant de réduire la consommation et les émissions est de plus en plus forte. En Chine, les ventes première monte voitures se sont envolées de 70% et en Amérique du Nord, de près de 90%.

L’équipementier, dont l’État français détient 8,99% du capital par le biais du Fonds stratégique d‘investissement (FSI) et de la Caisse des dépôts, a dévoilé au printemps un plan stratégique visant à simplifier son organisation et à atteindre un chiffre d‘affaires de dix milliards d‘euros et une marge opérationnelle de 6-7% à l‘horizon 2013.

L‘autre grand actionnaire du groupe est le fonds d‘investissement amériain Pardus, avec une participation juste au-dessus de 10%.

Interrogé pendant une téléconférence sur les options stratégiques envisageables pour Valeo, qui a fait début juin l‘objet de spéculations après que le groupe ait annoncé avoir fait appel à des conseils pour l‘aider à valoriser au mieux la société, le directeur général Jacques Aschenbroich a répondu que la priorité allait au redressement des résultats.

“Il faut faire les choses une étape après l‘autre. La première était de démontrer que nous sommes capables d’être parmi les meilleurs en terme de profitabilité et je pense que nous sommes en bon chemin”, a-t-il déclaré.

“La deuxième était d’être à nouveau considéré comme une valeur de croissance (...) Après cela, nous viendrons en temps voulu à une position plus agressive en terme de M&A.”

Le groupe vise maintenant pour 2010 une croissance de 6% de la production en Europe malgré la disparition des dernières primes à la casse - en France, la prime a été ramenée au 1er juillet à 500 euros, contre 700 euros au premier semestre et 1.000 euros l‘an dernier - un bond de 18% en Asie grâce notamment à la Chine, un rebond de 30% en Amérique du Nord et une hausse de 10% en Amérique latine.

Avant la publication du communiqué, l‘action Valeo a clôturé à 25,90 euros, donnant une capitalisation boursière supérieure à deux milliards d‘euros. Depuis le début de l‘année, le titre a gagné environ 5%, après avoir plus que doublé de valeur sur l‘ensemble de 2009.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below