Johnson & Johnson - Nouvelle baisse des prévisions 2010

mardi 20 juillet 2010 15h13
 

NEW YORK, 20 juillet (Reuters) - Johnson & Johnson (JNJ.N: Cotation) a fait état mardi d'un chiffre d'affaires trimestriel largement inférieur aux attentes tout en revoyant à la baisse ses prévisions de bénéfice annuel pour la deuxième fois de l'année en raison de retraits répétés du marché de l'antidouleur Tylenol et d'autres médicaments disponibles sans ordonnance.

Le groupe de produits d'hygiène et de santé américain, dont le titre baissait de 1,5% dans des échanges d'avant-Bourse, a précisé que les ventes mondiales de ses articles de grande consommation avaient reculé de 5,4% sur le deuxième trimestre, à 3,6 milliards de dollars.

Les performances commerciales ont surtout été affectées par le retrait, le 30 avril dernier, d'une quarantaine de médicaments utilisés dans le traitement de maladies enfantines bénignes.

Cette décision a été prise à la suite d'un rapport des autorités sanitaires américaines montrant que ces produits avaient été contaminés par de la poussière et des saletés lors de leur fabrication dans l'usine de J&J à Fort Washington (Pennsylvanie), finalement fermée fin avril.

Le chiffre d'affaires total de Johnson & Johnson a également été plombé par un ralentissement de la croissance de ventes de ses outils médicaux et instruments de diagnostic.

Ce chiffre d'affaires est ressorti à 15,33 milliards de dollars (+0,6%) alors que les analystes attendaient en moyenne 15,64 milliards, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net s'est établi à 3,45 milliards de dollars (2,68 milliards d'euros), soit 1,23 dollar par action contre 3,21 milliards (1,15 dollar/action) il y a un an.

Hors exceptionnels, J&J a dégagé un bénéfice par action de 1,21 dollar, un niveau conforme à la prévision moyenne des analystes financiers.

Le groupe a dit tabler désormais sur un bénéfice par action compris entre 4,65 et 4,75 dollars sur l'ensemble de l'exercice contre une précédente estimation de 4,80 à 4,90 dollars.

(Ransdell Pierson, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)