July 20, 2010 / 10:03 AM / 7 years ago

Bourse-Le titre Audika plonge après un CA T2 moins bon que prévu

3 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 20 juillet (Reuters) - Audika DIKA.PA accuse la plus forte baisse du Mid & Small 190 .MS190 mardi à la Bourse de Paris au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires du deuxième trimestre inférieur aux attentes.

Vers 11h45, le titre du spécialiste de l'appareillage auditif plongeait de 14,43% à 22,65 euros.

Audika a fait état lundi soir d'un recul de 4% de ses ventes au deuxième trimestre, à 27,9 millions d'euros, dans un environnement "de nouveau peu favorable à la consommation des seniors".

Le groupe a indiqué qu'il allait faire évoluer sa stratégie marketing afin de l'adapter au contexte économique actuel.

Plusieurs brokers ont abaissé leur recommandation et/ou leur objectif de cours, la plupart d'entre eux évoquant davantage une concurrence accrue qu'un contexte économique défavorable.

"Les raisons (du recul du CA) invoquées par le groupe peinent à nous convaincre. D'autres explications pourraient être à l'origine de ces déceptions (concurrence plus vive, prix d'appareillage élevés?)", commente la société Gilbert Dupont dans une note de recherche.

Le broker, qui qualifie la publication d'Audika de "très décevante" a abaissé sa recommandation à "alléger" contre "accumuler", son objectif de cours de 29 à 20,90 euros, ainsi que ses prévisions de résultats pour 2010, 2011 et 2012.

Exane BNP Paribas, qui a abaissé son objectif de cours de 26 à 23 euros avec une opinion "neutre", pointe également l'accroissement de la concurrence, notamment de la part de son concurrent italien.

"Le concurrent direct Amplifon (AMPF.MI) a montré des signes tangibles de gains de part de marché lors des derniers trimestres, alors qu'il faisait mieux que le leader français en termes de ventes", rappelle Exane.

De son côté, Portzamparc se montre pessimiste quant aux possibilités de rebond des ventes du groupe dans les mois à venir.

"Compte tenu du contexte économique morose, la reprise de la croissance organique en France à court terme nous semble difficile à tenir et devrait peser sur les résultats du groupe", prévoit-il.

La société de Bourse a abaissé son conseil à "alléger" contre "conserver" et réduit ses prévisions de ventes et de rentabilité du groupe.

Florent Le Quintrec, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below