Texas Instruments - Hausse moins marquée que prévu du C.A. au T2

lundi 19 juillet 2010 23h14
 

NEW YORK, 19 juillet (Reuters) - Texas Instruments TXN.N a fait état lundi d'une hausse de son bénéfice du deuxième trimestre tout en disant que les résultats du troisième trimestre en cours pouvaient être supérieurs aux attentes des analystes financiers.

En revanche, le fabricant de semi-conducteurs a enregistré un chiffre d'affaires légèrement inférieur à la prévision moyenne des analystes, ce qui pèse sur le cours du groupe dans des échanges d'après-Bourse.

Après avoit terminé la séance régulière en hausse de 3,19% à 25,55 dollars, le titre Texas Instruments accusait un repli de 5,6% après la clôture.

Texas a annoncé un bénéfice net de 769 millions de dollars, soit 0,62 dollar par action contre 260 millions (0,20 dollar/action) il y a un an. Le chiffre d'affaires a atteint 3,5 milliards de dollars contre 2,46 milliards au cours du deuxième trimestre 2009.

Les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un bénéfice par action de 0,62 dollar et un chiffre d'affaires de 3,52 milliards de dollars.

"Les prévisions semblent plutôt bonnes mais les investisseurs semblent déçus de voir le chiffre d'affaires à un niveau légèrement inférieur aux attentes", a déclaré Doug Freedman, analyste chez Gleacher & Company.

Lors d'une conférence téléphonique, Texas Instruments a déclaré que le chiffre d'affaires du deuxième trimestre avait été affecté par la décision d'un important client mobile de ne pas autant reconstituer ses stocks que prévu.

Juste avant Texas Instruments, IBM a également déçu les investisseurs avec des ventes moins bonnes que prévu. [ID:nLDE66I233]

Pour le trimestre en cours, Texas Instruments a dit tabler sur un bénéfice par action compris entre 0,64 et 0,74 dollar et sur un chiffre d'affaires compris entre 3,55 et 3,85 milliards.

Les analystes prévoyaient jusqu'ici en moyenne un bénéfice par action du troisième trimestre de 0,64 dollar et un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

(Sinead Carew, Benoit Van Overstraeten pour le service français)