Halliburton - Bénéfice en hausse au T2, difficultés à venir

lundi 19 juillet 2010 14h15
 

NEW YORK, 19 juillet (Reuters) - Le groupe pétrolier américain Halliburton a annoncé lundi un bond de 83% de son bénéfice au titre du deuxième trimestre, soutenu par ses activités de forage aux Etats-Unis, tout en prévenant que l'interdiction des activités en eaux profondes dans le golfe du Mexique devrait pénaliser son résultat annuel.

Le numéro deux mondial des services parapétroliers a fait état d'un bénéfice net de 480 millions de dollars, 53 cents par action, contre 262 millions, 29 cents par titre, un an auparavant.

Hors gain des opérations non poursuivies, le groupe a dégagé un bénéfice de 52 cents par action.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient sur un bpa de 37 cents. Rien ne permettait, dans l'immédiat, de savoir si ces chiffres étaient comparables aux résultats publiés par Halliburton.

Le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 15,8% à 4,4 milliards de dollars là où les analystes prédisaient 4,1 milliards.

Halliburton, dont les bureaux sont basés à la fois à Dubaï et Houston, s'attend à ce que l'interdiction des forages en eaux profondes aux Etats-Unis affecte son bpa annuel de 5 à 8 cents par action.

"L'incident tragique qui est intervenu dans le golfe du Mexique et l'interdiction subséquente du forage en eaux profondes, va se traduire, à notre avis, par un nouveau contexte de régulation environnementale et aura un impact fort sur l'évolution des activités de forages en eaux profonde", écrit Halliburton dans un communiqué.

L'action prenait 59 cents, 2%, à 28,10 dollars dans les transactions d'avant-Bourse.

(Ernest Scheyder, Nicolas Delame pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)