Intel stimulera le secteur des high techs / Analystes

mercredi 14 juillet 2010 17h29
 

14 juillet (Reuters) - La solide performance annoncée par Intel (INTC.O: Cotation) mardi stimule l'ensemble du secteur high tech et plusieurs sociétés de Bourse ont relevé leur objectif de cours sur le leader mondial des semi-conducteurs.

Le chiffre d'affaires et les bénéfices du deuxième trimestre d'Intel ont dépassé le consensus, tout comme sa prévision de chiffre d'affaires. (Voir [ID:nLDE66C277])

Intel a déclaré qu'il avait réalisé là le meilleur trimestre depuis sa création il y a 42 ans.

L'action Intel a nettement progressé après la clôture de Wall Street, de même que celles de plusieurs sociétés high tech américaines. Elle gagnait 3,76% à 21,80 dollars mercredi en matinée.

Les résultats d'Intel ont des implications positives par delà le segment des semi-conducteurs, explique James Covello, analyste de Goldman Sachs, dans une note à la clientèle.

"Microsoft (MSFT.O: Cotation), Adobe (ADBE.O: Cotation) et VMWare (VMW.N: Cotation) devraient tirer parti des investissements des clients à la fois dans les bases de données et les PC. QLogic QLGC.O et Emulex ELX.N devraient profiter de la forte croissance des serveurs. Ingram Micro (IM.N: Cotation), Synnex (SNX.N: Cotation) et Tech Data (TECD.O: Cotation) sont en position forte, avec des stocks réduits et un renouvellement en cours des PC", écrit-il.

"Nous considérons que les résultats solides d'Intel sont positifs pour Apple (AAPL.O: Cotation), Dell DELL.O, HP (HPQ.N: Cotation), IBM (IBM.N: Cotation), Seagate (STX.O: Cotation) et Western Digital WDC.N", renchérit Maynard Um, analyste chez UBS.

Stacy Rasgon (Sanford C. Bernstein) a relevé son objectif de cours de 26 à 27 dollars sur Intel. Shawn Webster (Macquarie Research) est passé de 20 à 21,20 dollars mais il reste "neutre" sur le titre, s'interrogeant sur une possible correction des stocks au second semestre.

Citigroup et FBR Capital ont tous deux relevé leur objectif à 32 dollars contre 30 dollars.

Trente-deux analystes sont acheteurs sur Intel, 14 veulent conserver le titre et trois sont vendeurs, selon les données de Starmine.

(John Tilak, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié)