ASML relève sa prévision de C.A annuel après ses résultats au T2

mercredi 14 juillet 2010 09h29
 

AMSTERDAM, 14 juillet (Reuters) - ASML (ASML.AS: Cotation) a relevé mercredi sa perspective de chiffre d'affaires pour 2010, après que la demande solide pour ses machines fabricant des semi-conducteurs ont permis au groupe néerlandais d'enregistrer des résultats meilleurs qu'attendu au deuxième trimestre. Le leader mondial des machines à lithographier a ainsi dit s'attendre à un chiffre d'affaires compris entre 4,2 milliards et 4,4 milliards d'euros en 2010, alors que le groupe prévoyait auparavant d'afficher un volume de ventes d'au moins 3,8 milliards d'euros.

"Ce niveau de chiffre d'affaires devrait se poursuivre en 2011, à moins d'un important ralentissement macroéconomique, car il est soutenu par un nombre de facteurs de croissance fondamentaux", a déclaré dans un communiqué le directeur général du groupe, Eric Meurice.

Le groupe a en outre fait état d'un chiffre d'affaires de 1,07 milliard d'euros au deuxième trimestre, contre 742 millions au précédent trimestre et 1,025 milliard attendu par les analystes du consensus Reuters.

Les annonces d'ASML surviennent au lendemain de l'optimisme affiché par Intel (INTC.O: Cotation) pour le secteur des semi-conducteurs lors de la publication de ses résultats trimestriels, qui ont dépassé les attentes, tout comme ses prévisions. (voir [ID:nLDE66C277])

"Quand on regarde le tableau dans son ensemble: 2011 augure d'une très très bonne année pour ASML, parce qu'il ne s'agit pas d'une simple anomalie. Nous observons des facteurs structurels de croissance dans ce secteur", a ajouté le directeur financier d'ASML, Peter Wennink, dans un entretien mis en ligne sur le site internet de la société.

ASML a annoncé que la valeur de ses nouvelles commandes, considéré comme un baromètre pour le secteur des semi-conducteurs, avait augmenté à 1,12 milliard d'euros, soit au-dessus des attentes.

Le groupe prévoit d'ailleurs que les commandes du troisième trimestre atteindront un niveau de 1,3 milliard d'euros, grâce à la demande pour ses machines produisant des puces pour le compte notamment d'Apple (AAPL.O: Cotation).

Certains investisseurs s'inquiètent toutefois des difficultés de l'Europe et d'un possible ralentissement de la croissance en Asie qui pourraient peser sur les investissements dans les produits technologiques alors que les entreprises recommencent à investir après deux ans de disette.

Mais ASML a dit prévoir un "rattrapage" de cette pénurie d'investissements de la part de certains de ses clients comme Taiwan Semiconductor Manufacturing (2330.TW: Cotation) ou United Microelectronics (2303.TW: Cotation).

Dans les premiers échanges de la Bourse d'Amsterdam, ASML bondissait de 5,33%, à 25,70 euros.

(Harro ten Wolde, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)