11 juillet 2010 / 17:16 / dans 7 ans

A-PAPIER Wall St. attend les résultats, redoute les prévisions

* Première salve de résultats, Alcoa démarre lundi

* L‘attention portée surtout sur les prévisions

* Les minutes du FOMC attendues mercredi

par Rodrigo Campos

NEW YORK, 11 juillet (Reuters) - Wall Streets‘apprête à vivre une semaine décisive marquée par la publication des trimestriels de plusieurs poids lourds de l’économie américaine qui donneront le ton des séances à venir sur les marchés d‘actions américains. Mais avant même l‘ouverture de la nouvelle saison des résultats, l‘optimisme n‘est pas de mise chez les analystes.

La confiance est au plus bas depuis mai 2009, selon une note de Beaspoke Investment Group qui souligne qu‘ils ont abaissé leurs prévisions pour 572 des sociétés référencées sur le S&P 1500 au cours des quatre dernières semaines.

Parallèlement, les investisseurs ne sont que 21% à parier sur une tendance haussière du marché, selon une étude de l‘American Association of Individual Investors.

Cette crise de confiance peut toutefois être tempéré à la lecture des prévisions des analystes qui prédisent que les résultats des groupes cotés sur le S&P 500 ressortiront en hausse de 27% au titre du deuxième trimestre, davantage que la progression de 22% affichée lors des trois premiers mois de l‘année.

Mais même si ces prévisions se révélaient exactes, de tels résultats auraient tout d‘une victoire à la Pyrrhus si les prévisions se révèlent décevantes, comme beaucoup si attendent.

“Il y a beaucoup d‘inquiétudes sur l’état de l’économie et le marché reflète ces inquiétudes”, souligne Cleveland Rueckert, stratège chez Birinyi Associates à Stamford.

“Pour l‘heure, le marché table sur un ralentissement, l‘attention se portera donc non seulement sur les résultats, mais également sur les prévisions.”

JPMORGAN DANS LA LIGNE DE MIRE

Sans surprise, le coup d‘envoi de la nouvelle saison des trimestriels sera donné par Alcoa (AA.N) lundi après la clôture, avant que Google (GOOG.O), Intel (INTC.O), JPMorgan (JPM.N) et Bank of America (BAC.N) ne livrent à leur tour leurs résultats.

Les chiffres de JPMorgan seront scrutés avec attention car les investisseurs sont nombreux à penser que ce sont les financières qui seront à l‘origine d‘un rebond des marchés, si rebond il y a.

Or, certains analystes craignent que la déception l‘emporte à la lecture des trimestriels de JPMorgan. Une telle issue, mettrait en péril la fragile reprise des marchés d‘actions observée la semaine dernière.

En plus de la cascade de chiffres attendus la semaine prochaine, les marchés s‘intéresseront évidemment à la publication des minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Ils chercheront notamment à savoir si la Fed craint que le Produit intérieur brut américain soit affecté par la crise de la dette souveraine européenne.

Côté indicateurs, ils suivront les chiffres des stocks des entreprises, ceux des prix à la production et des inscriptions hebdomadaires au chômage, sans oublier l‘indice Reuters/Université du Michigan qui viendra éclairer les marchés sur l’état de la confiance du consommateur.

Une attention toute particulière sera également portée sur la publication jeudi des chiffres du PIB chinois pour le deuxième trimestre qui devraient montrer un ralentissement à 10,5% d‘une année sur l‘autre.

Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below