7 juillet 2010 / 12:51 / il y a 7 ans

LEAD 1 DS Smith offre 200 millions d'euros pour le français Otor

* DS Smith entend débourser E247 mlns en incluant la dette

* Opération financée par des facilités de crédit bancaires

* Levée de £47 mlns via une émission de 39,3 mlns de titres

par Aditi Samajpati

BANGALORE, 7 juillet (Reuters) - Le groupe britannique d'emballage DS Smith (SMDS.L) a annoncé mercredi le lancement d'une OPA de 200 millions d'euros sur le français Otor ALOTO.PA afin d'élargir sa clientèle dans les produits de grande consommation.

En tenant compte de la dette d'Otor qui s'élève à 47 millions d'euros, DS Smith devrait débourser 247 millions d'euros pour cette opération.

DS Smith propose 8,97 euros par action Otor, soit une prime de 74% sur le cours de clôture de mardi pour pouvoir devenir le deuxième plus gros acteur en France de cartonnage ondulé avec une part de marché de 20%, juste derrière son concurrent irlandais Smurfit Kappa (SKG.I).

"En matière de produits de grande consommation, Otor est tellement gros que nous croyons que nous occuperons une position de leader en France", a déclaré mercredi à Reuters le directeur général de DS Smith, Miles Roberts.

Ce dernier a estimé que le marché de l'emballage ondulé pour produits de grande consommation devrait croître de 1,6% par an au cours des quatre prochaines années.

Afin de réduire sa dépendance aux activités britanniques dans le papier, très gourmandes en capitaux, DS Smith s'est recentré sur les marchés européens de cartonnage ondulé à plus forte croissance et moins cyclique.

TOUTES LES USINES ET EMPLOYES CONSERVES

L'opération sera financée par des facilités de crédit bancaires existantes et nouvelles, ainsi que par une augmentation de capital portant sur 39,3 millions d'actions à 120 pence pièce, soit une levée de fonds de l'ordre de 47 millions de livres (56,4 millions d'euros).

Le groupe britannique pense que l'opération sera relutive pour ses résultats dans la première année suivant le bouclage de la transaction, attendue au dernier trimestre 2010.

Otor a réalisé un chiffre d'affaires de 315,1 millions d'euros en 2009.

"En année pleine, l'acquisition sera relutive d'au moins 10%, ce qui est clairement un atout", estime Harry Philips, analyste chez Evolution Securities.

Miles Roberts s'attend à une faible charge de restructuration liée à la transaction mais a assuré que ce rachat ne mettrait pas à mal les résultats de DS Smith.

"Nous voulons intégrer nos activités françaises dans celles d'Otor. Il existe très peu de chevauchement entre nos clients, nous allons donc conserver toutes les usines et tous les employés", a assuré le dirigeant britannique.

Otor est contrôlé par la société de capital-investissement Carlyle Group [CYL.UL] et le Crédit Lyonnais.

Vers 12h45 GMT, DS Smith gagnait 0,79% à la Bourse de Londres, à 127 pence, tandis qu'Otor bondissait de près de 66% à 8,58 euros à Paris.

Wilfrid Exbrayat et Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below