June 24, 2010 / 9:17 AM / 7 years ago

DSG - Les résultats soutenus par le plan de restructuration

4 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice imposable annuel de £90,5 mlns

* Baisse de l'endettement net

* La rentabilité devrait continuer de progresser

* L'action baisse après une hausse initiale

LONDRES, 24 juin (Reuters) - DSG International DSGI.L, le numéro deux européen de la distribution d'électronique grand public, a annoncé jeudi une hausse de 61% de son bénéfice annuel et prévoit une poursuite de la croissance de ses résultats en 2010-2011 grâce aux effets de son plan de redressement.

Le groupe britannique s'estime bien placé pour continuer à améliorer sa rentabilité même s'il s'attend à ce que le climat économique en Europe reste difficile au cours des mois qui viennent.

"Le groupe est bien préparé à cet environnement (...) La rentabilité du groupe va continuer de s'améliorer", a déclaré le directeur général, John Browett.

DSG prévoit de changer de raison sociale au profit de Dixons Retail, pour capitaliser sur la notoriété de sa principale enseigne.

Le groupe, qui possède aussi les chaînes Currys et PC World au Royaume-Uni, UniEuro en Italie, Elkjop dans le nord de l'Europe et Kotsovolos en Grèce, a engagé il y a deux ans une vaste restructuration axée sur la réduction des coûts et des stocks, la vente d'activités aux performances jugées insuffisantes, la rénovation de magasins, l'ouverture de plus grandes surfaces et l'amélioration des services aux clients.

En Bourse, l'action DSG a perdu 24% de sa valeur ces six derniers mois alors que l'indice européen Stoxx 600 de la distribution .SXRP progressait de 12%, en raison de la concurrence des distributeurs généralistes et d'internet, accrue par l'arrivée sur le marché britannique de l'américain Best Byu (BBY.N).

Hausse De 3% Du Chiffre D'affaires Annuel

Jeudi, le titre cédait 0,95% vers 9h15 GMT après une ouverture en hausse d'environ 3%. A ce niveau de cours, le groupe est valorisé environ un milliard de livres (1,2 milliard d'euros).

En dépit des signes de reprise économique, de nombreux distributeurs européens souffrent encore de la réticence des consommateurs à dépenser face aux menaces d'augmentation de la fiscalité et à la persistance d'un chômage élevé.

Sur l'exercice fiscal clos le 1er mai, DSG International a dégagé un bénéfice imposable de 90,5 millions de livres, confirme au consensus Thomson Reuters I/B/E/S, contre 56,1 millions en 2008-2009.

Son chiffre d'affaires annuel a augmenté de 3% à 8,5 milliards de livres et les ventes des magasins ouverts depuis plus d'un an ont progressé de 2% sur l'exercice (+6% sur le seul second semestre). La marge brute est restée stable.

John Browett a précisé que DSG avait gagné des parts de marché sur le segment des téléviseurs lors des semaines précédant la Coupe du monde de football.

Le groupe a réduit de plus de moitié son endettement net sur l'exercice, pour le ramener à 220,6 millions de livres.

Mercredi, Kesa KESA.L, le numéro trois de l'électronique grand public en Europe, qui possède entre autres le français Darty, a annoncé une hausse de 18% de son bénéfice annuel mais a dit s'attendre à ce que les conditions d'activité restent difficiles.

James Davey, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below