France - 45.000 emplois menacés en 2010 dans les travaux publics

mardi 22 juin 2010 12h18
 

* Manque de visibilité dans les investissements des collectivités et de l'État

* Vers une baisse de 3% du CA des travaux publics en 2010

* Constat similaire dans le secteur du bâtiment

PARIS, 22 juin (Reuters) - La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) a revu mardi en baisse sa prévision de chiffre d'affaires du secteur en 2010 et a prévenu que 45.000 emplois étaient menacés d'ici la fin de l'année.

La FNTP, qui représente 8.000 entreprises et 300.000 salariés, table désormais sur une baisse de 3% du chiffre d'affaires du secteur sur l'ensemble de 2010, alors qu'elle l'attendait jusqu'ici stable autour des 38 milliards d'euros estimés pour 2009.

"(Nous avons) chiffré l'écart entre l'évolution du chiffre d'affaires et l'évolution de l'emploi", a déclaré le président de la fédération, Patrick Bernasconi, au cours d'une conférence de presse. "A productivité constante, il y a actuellement un sureffectif de 45.000 emplois."

"En l'absence totale de visibilité pour l'activité des travaux publics dans les 18 mois qui viennent (...) ma responsabilité, si rien ne change, sera d'engager les entreprises à anticiper une réduction de leur activité en procédant aux ajustements nécessaires dans la perspective de sauvegarder à moyen terme leur entreprise", a-t-il ajouté.

L'an dernier, le secteur des travaux publics a supprimé 4.000 emplois salariés et 9.000 postes d'intérimaires. Au total, la baisse du chiffre d'affaires atteindrait 15% sur les trois années 2008-2009-2010.   Suite...