June 15, 2010 / 8:10 PM / 7 years ago

Mis en examen, le président de Rodriguez Group démissionne

4 MINUTES DE LECTURE

* Alexandre Rodriguez remplacé à la présidence par le fondateur, Gérard Rodriguez

* Reprise de la cotation du titre le 16 juin

* Perte nette de E11,4 mlns au premier semestre 2009/2010

PARIS, 15 juin (Reuters) - Le spécialiste des yachts de luxe Rodriguez Group (RDGP.PA) a annoncé mardi la démission de son président Alexandre Rodriguez, mis en examen et écroué la semaine précédente dans le cadre d'une affaire de banditisme.

Le fondateur du groupe, Gérard Rodriguez a été nommé par le conseil de surveillance à la présidence du groupe "dans l'attente d'une solution pérenne", lit-on dans un communiqué diffusé par la société.

Au total, une vingtaine de personnes ont été interpellées au cours du premier week-end de juin dans le sud de la France dans le cadre de cette affaire de grand banditisme. (Voir [ID:nLDE6590CZ])

Les enquêteurs ont alors saisi quatre yachts, 200.000 euros en liquide, des faux papiers, des armes de poing, des véhicules et un lot important de montres de luxe. Alexandre Rodriguez est détenu à la prison de La Farlède, dans le Var.

La cotation du titre Rodriguez Group, qui avait été suspendue à la demande de la société, reprendra mercredi 16 juin.

"Monsieur Alexandre Rodriguez a présenté sa démission aux membres du conseil de surveillance, considérant que 'dans les circonstances actuelles, la protection des intérêts des sociétés du groupe et de leurs actionnaires constitue une priorité absolue'", a précisé le groupe dans son communiqué.

Le groupe souligne par ailleurs "que la procédure judiciaire en cours concerne Alexandre Rodriguez à titre personnel et ne vise pas l'activité de Rodriguez Group, qui fait régulièrement l'objet d'audits légaux et de contrôles de la part des autorités compétentes".

Le groupe, qui a fait l'objet l'an dernier d'une procédure de sauvegarde en raison de difficultés financières liées à la crise économique, a accusé une perte nette, part du groupe, de 11,4 millions d'euros au premier semestre 2009/2010 au 31 mars 2010 contre une perte de 63,9 millions un an plus tôt.

Ce résultat n'intègre pas un profit exceptionnel de 54,3 millions résultant d'un accord intervenu avec l'ensemble des banques du groupe, entré en vigueur le 29 avril dernier, et qui sera comptabilisé au deuxième semestre 2009/2010.

Le résultat opérationnel courant traduit une réduction des pertes à 12,6 millions contre -78,4 millions au premier semestre 2008/2009, avec un chiffre d'affaires de 21,8 millions contre 49,2 millions en 2008/2009.

Le groupe a accusé une perte nette de 121,7 millions au cours de l'exercice 2008/2009 clos le 30 septembre 2009.

* Pour consulter le communiqué intégral de Rodriguez Group : here

Jean-Michel Bélot, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below