1 juin 2010 / 17:36 / il y a 7 ans

SOMMET-Longchamp vise une hausse à 2 chiffres de ses ventes 2010

* Ventes record au printemps

* Pas de projet d‘ouverture du capital

* Des ouvertures de magasins principalement en Asie

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS, 1er juin (Reuters) - Longchamp a connu des taux de croissance record au printemps 2010 et ne perçoit pas de signe de ralentissement de la consommation malgré les craintes de ralentissement de l‘activité liées aux plans d‘austérité budgétaire en Europe.

Le maroquinier français, mondialement connu pour ses sacs pliables, a vu ses ventes grimper de 25% entre février et la fin avril, mais pense que ce rythme de progression ne sera pas tenu sur l‘ensemble de l‘année, compte tenu d‘une base de comparaison moins favorable dans la deuxième partie de l‘exercice.

“Nous avons connu au printemps une de nos meilleures saisons depuis longtemps (...) Pour 2010, la progression ne sera peut-être pas de 25%, mais elle sera à deux chiffres”, a déclaré mardi Jean Cassegrain, directeur général du groupe, à l‘occasion du sommet mondial du luxe organisé par Reuters du 1er au 3 juin.

Petit-fils du fondateur de la société familiale créée en 1948, Jean Cassegrain a précisé que les ventes avaient redémarré dans l‘ensemble des pays où il est présent, à l‘exception de la Grèce, de l‘Espagne et du Portugal, et a fait état d‘une progression “impressionnante” aux Etats-Unis.

Longchamp, dont le logo figure un cavalier en pleine course et qui porte le nom du célèbre hypodrome du Bois de Boulogne, à l‘Ouest de Paris, rivalise avec des sociétés comme Lancel (groupe Richemont CFR.VX), tandis qu‘un nouveau concurrent, l‘américain Coach (COH.N), va faire son entrée prochainement dans l‘Hexagone, où Longchamp réalise 40% de ses ventes.

Le maroquinier, dont les sacs de cuir affichent un luxe sage et plutôt classique, a donné un coup de fouet à son image en demandant au top model Kate Moss, égérie de la maison depuis quatre ans, de concevoir une ligne de sacs, lancée à grand renfort de pulicité en février.

Cette stratégie s‘est révélée payante, les ventes ayant atteint un record entre février et avril.

“Ce projet a beaucoup dynamisé les ventes de la saison. Il a aussi contribué à la médiatisation de la marque”, a expliqué Jean Cassegrain.

“LA BULLE DU SAC”

Il a précisé que Longchamp avait résisté à la crise grâce à un positionnement lui ayant permis d’échapper à la “bulle du sac”, allusion aux achats frénétiques des années d‘avant la crise financière, où des sacs à 2.000 euros se vendaient comme des petits pains “sans vrai savoir-faire derrière”.

“Comme avec beaucoup d‘actifs surévalués, il y a eu explosion de la bulle”, a-t-il ironisé.

Il a précisé que la société, dont les ventes ont augmenté de 4% à 260 millions d‘euros en 2009, n‘avait connu aucun trimestre négatif l‘an dernier malgré la crise.

Longchamp, qui a abaissé ses coûts en faisant fabriquer un tiers de sa production hors de France (Chine, Maroc, Tunisie ou Ile Maurice), propose des sacs en cuir entre 200 et 600 euros.

Jean Cassegrain a assuré que ce qui était produit hors de France était d‘une qualité absolument comparable à celle de ses ateliers français, grâce à un suivi spécifique de la production et que la société entendait conserver une partie de sa production en France pour “préserver ses savoir-faire”.

Détenue à 100% par la famille fondatrice, Lonchamp affirme n‘avoir aucun projet concernant son capital et avoir la rentabilité suffisante pour pouvoir se développer sans avoir à faire appel à un partenaire financier.

“Nous n‘avons absolument aucun projet dans ce sens et sommes très heureux d’être indépendants, ce qui nous donne beaucoup de liberté”, a observé Jean Cassegrain

La société détient 130 magasins dans le monde, en propre ou en franchise (hors corners dans les grands magasins).

En 2010, l‘essentiel de son programme d‘ouverture pour 2010 se fera en Asie (Pékin, Shanghaï, Singapour et Taipeh), où elle est encore peu présente.

L‘Europe - hors France - représente encore la moitié de ses ventes à l’étranger.

Edité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below