Fret aérien - Solide année 2010 en prévision au vu du T1 / Iata

mardi 1 juin 2010 15h22
 

GENEVE, 1er juin (Reuters) - Les volumes du fret aérien ont augmenté de 26% annualisés au premier trimestre et les professionnels du secteur anticipent une solide année 2010 avec toutefois un ralentissement possible au second semestre, a dit mardi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Une amélioration des rendements a permis une hausse des chiffres d'affaires de 30% à 40% au premier trimestre, ajoute l'association.

Même si l'éruption volcanique survenue en Islande a donné un coup de frein momentané, la plupart des régions connaissent des taux de croissance de 20% au moins, observe encore l'Iata.

Les échanges internationaux de marchandises ont augmenté de 22% annuels durant le premier trimestre et le fret maritime s'est également bien repris avec une croissance de 20% en volume et des rendements de 50% au moins, écrit l'association, qui remarque toutefois que le transport aérien a été particulièrement sollicité pour des questions de rapidité.

"La hausse des prix pétroliers a provoqué une augmentation de la valeur unitaire du commerce maritime mais le fret aérien a maintenu sa part de marché en valeur grâce à la fermeté récente des volumes, les transitaires étant passés du maritime à l'aérien, le temps étant devenu un paramètre plus important à mesure que l'économie se reprend", lit-on dans le rapport de l'Iata.

Un ralentissement de la croissance du fret aérien est toutefois prévisible au second semestre dans la mesure où le mouvement de reconstitution des stocks s'est achevé.

"Les industriels et les distributeurs n'ont plus besoin de livrer des marchandises pour réapprovisionner les rayons et les entrepôts", dit l'Iata. "La croissance du fret au second semestre 2010 ralentira et dépendra du rythme de croissance des dépenses de consommation et des dépenses d'investissement".

(Laura McInnis, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic)