Dubaï - Dubai Holding enregistre une perte de cinq mds d'euros

mardi 1 juin 2010 10h29
 

DUBAÏ, 1er juin (Reuters) - Dubai Holding Commercial Operations Group (DHCOG) [DUBAHC.UL] a fait état mardi d'une perte de près de cinq milliards d'euros au titre de son exercice 2009 en raison de l'effondrement du marché immobilier à Dubaï, et a assuré avoir accès à des financements d'urgence si nécessaire.

DHCOG est une filiale de Dubai Holding, le conglomérat détenu par le dirigeant de l'émirat et qui appartient à un ensemble d'entreprises plus connu sous le nom de Dubai Inc., durement frappé par la crise financière et en négociations avec ses créanciers pour la restructuration de sa dette.

DHCOG, qui a indiqué être en discussions avec des banques pour refinancer sa dette, envisage aussi des ventes d'actifs. Les craintes relatives à l'ensemble des difficultés financières des entreprises publiques dubaïotes se sont accrues après que l'émirat eut annoncé un moratoire sur le remboursement de 26 milliards de dollars (21,3 milliards d'euros) de dette et la restructuration du conglomérat Dubai World [DBWLD.UL].

En mars, les autorités dubaïotes se sont engagées à injecter 9,5 milliards de dollars et à recapitaliser le groupe. (voir [ID:nLDE62S051])

DHCOG a par deux fois reporté la publication de ses résultats annuels, en expliquant ces reports dans un communiqué adressé au Nasdaq Dubai en avril par la complexité de la consolidation des résultats de ses filiales.

Le groupe a déclaré qu'il avait restructuré ses activités immobilières en 2009 et qu'il ne lui était pas nécessaire de restructurer sa dette alors que se poursuivaient ses discussions avec les banques sur le refinancement de ses facilités de crédit.

La société a également signalé qu'elle était confrontée à des demandes d'indemnisations en instance d'arbitrage, pour un montant d'environ 470 millions d'euros, de la part d'un client.

Dubai Holding détient un portefeuille important de marques dans l'hôtellerie et l'immobilier, que ce soit au niveau national ou international, structuré autour de trois grands groupes: DHCOG, Dubai International Capital (DIC) et Dubai Group.

DIC, l'organe d'investissement de Dubai Holding, a demandé jeudi une extension de trois mois du remboursement d'un crédit syndiqué de 1,25 milliard de dollars, accentuant les tensions autour de l'endettement de Dubai Inc.

(Thomas Atkins, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié)