Le DG du LSE désapprouve l'interdiction de ventes à découvert

dimanche 30 mai 2010 16h37
 

MILAN, 30 mai (Reuters) - L'interdiction allemande de certains types de ventes à découvert "à nu" est une erreur et risque d'être contre-productive, estime le directeur général du London Stock Exchange (LSE.L: Cotation) dans une interview à un journal italien publiée dimanche.

L'initiative de Berlin est "une décision erronée qui risque d'avoir un effet à l'opposé de ce qui était souhaité", a déclaré Xavier Rolet cité par le quotidien financier Ile Sole 24 Ore.

"Je proposerais en fait de supprimer cette interdiction. Et ensuite de bâtir une infrastructure de marché qui aide les investisseurs. Les marchés sont mondiaux : il ne faut pas penser de manière unilatérale car ce serait contreproductif", a-t-il ajouté.

Le gouvernement allemand a surpris les marchés et ses partenaires européens en annonçant le 18 mai l'interdiction des ventes à découvert à nu sur les emprunts d'Etat et les CDS souverain de la zone euro ainsi que sur les actions des dix plus grandes institutions financières du pays. (Voir [ID:nLDE64I126])

(Gwénaelle Barzic pour le service français)