May 25, 2010 / 5:00 PM / 7 years ago

CNP Assurances veut accroître sa rentabilité et sa liquidité

4 MINUTES DE LECTURE

* Redresser les marges en Italie, relancer les UC

* Premières femmes au conseil en 2011

* Division du titre par quatre le 5 juillet

PARIS, 25 mai (Reuters) - CNP Assurances (CNPP.PA) se fixe pour objectif d'accroître sa rentabilité en 2010 en recherchant une reprise progressive des ventes d'unités de compte et en redressant ses marges en Italie.

Le premier assureur de personnes en France, qui tenait son assemblée générale ce mardi, va également diviser le nominal de son action par quatre afin d'accroître sa liquidité. La division sera effective le 5 juillet 2010. Le titre a clôturé à 58,6 euros à la Bourse de Paris mardi, en baisse de 1,8%, pour une capitalisation boursière de 8,9 milliards d'euros. La valeur a abandonné 14,5% depuis janvier, alors que l'indice européen du secteur .SXIP recule de 12% sur la période.

Emboitant le pas à de nombreuses sociétés cotées, CNP Assurances a aussi annoncé vouloir fémininiser son conseil d'administration, aujourd'hui uniquement composé d'hommes.

Cette féminisation n'interviendra cependant qu'à partir de 2011, avec la nomination de deux administratrices, auxquelles viendront s'ajouter deux autres femmes en 2012, a déclaré Edmond Alphandéry, président du conseil d'administration.

Evoquant les perspectives 2010 du groupe, Gilles Benoist, son directeur général, a indiqué que "pour réduire les incertitudes", le groupe s'était engagé dans le développement d'une nouvelle génération de produits, dans la maîtrise de ses coûts et dans la croissance rentable.

Cette croissance passera, en France, par une relance progressive des contrats en unité de compte, dont la légère reprise observée au premier trimestre (voir [ID:]) pourrait être remise en question par l'effondrement boursier des dernières semaines.

A l'étranger, elle passera par le développement de ses activités brésiliennes, très rentables, et par le redressement des marges de ses activités italiennes affectées, comme en France, par un mix produits défavorable. Il a aussi réaffirmé que la CNP était peu exposée aux dettes souveraines du Portugal, de la Grèce, de l'Italie et de l'Espagne. "Notre exposition à la Grèce représente moins de 1% de nos actifs", a-t-il dit.

Il a également précisé, en réponse à une question, que la part en actions détenue par la CNP était de 12% de ses actifs et que 6% des flux nouveaux étaient investis dans cette classe d'actifs aujourd'hui, une façon de dire que son investissement en actions serait divisé par deux dans la perspective de Solvabilité 2, les futures normes prudentielles du secteur de l'assurance qui devraient entrer en vigueur début 2013.

* Voir aussi : CNP Assurances - Nette baisse de l'activité vie en France [ID:nLDE64B048]

Pascale Denis, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below