SOMMET ARM - Un rachat par Apple ne serait pas cohérent / DG

jeudi 20 mai 2010 19h00
 

PARIS, 20 mai (Reuters) - Le concepteur de semi-conducteurs ARM ARM.L a rejeté jeudi les rumeurs persistantes de rachat par Apple (AAPL.O: Cotation), titulaire d'une licence du groupe britannique.

"Je ne vois pas pourquoi cela ferait du sens pour Apple de vouloir faire cela parce que le modèle d'entreprise d'ARM est pour l'essentiel d'être indépendant", a déclaré Tudor Brown, directeur général d'ARM lors du sommet organisé par Reuters sur les valeurs technologiques.

"Il n'y a pas de pilules empoisonnées dans nos contrats, mais dans un sens, l'ensemble de notre modèle d'entreprise est une sorte de pilule empoisonnée parce qu'elle fonctionne mieux si on reste indépendant", a-t-il souligné.

ARM, dont les processeurs sont présents dans plus de 90% des téléphones mobiles, s'est développé dans les ordinateurs portables et dans les tablettes numériques, comme l'iPad d'Apple.

(Paul Sandle, avec la contribution de Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)