GE voit un "potentiel de hausse" à ses anticipations pour 2010

mercredi 19 mai 2010 19h27
 

BOSTON, 19 mai (Reuters) - General Electric (GE.N: Cotation) voit un "potentiel de hausse" par rapport à son "cadre financier" qui prévoit pour 2010 un niveau de bénéfices à peu près inchangé par rapport à 2009, et il pourrait renouer avec sa politique de programme de rachats d'actions opportunistes d'ici la fin de l'année.

Le plus important conglomérat industriel américain a constaté une accélération de son rythme de prises de commandes et anticipe une hausse de ses résultats dès le trimestre en cours, lit-on dans des documents servant de support à une présentation à des analystes, mis en ligne sur son site internet.

Le premier fabricant mondial de turbines électriques et de moteurs d'avions explique qu'il juge intéressant de lancer des rachats d'actions quand son cours de Bourse passe sous la barre des 22 dollars.

Vers 17h15 GMT, l'action GE était quasiment inchangée à 17,25 dollars alors que le Dow Jones .DJI, dont il fait partie cédait 0,78%.

Depuis la crise financière, qui a durement frappé le groupe en raison de l'exposition de GE Capital, sa filiale de services financiers, à des créances douteuses, le groupe a cessé de fournir des prévisions de bénéfice par action trimestrielles.

Il se contente désormais d'un "cadre financier" annuel sur l'évolution attendue des performances de chacune de ses activités.

Il y a une semaine, un responsable de GE avait précisé qu'il y avait très peu de chances pour que le groupe recommence à fournir des prévisions de bénéfices trimestrielles, le conglomérat industriel ayant constaté que le fait d'avoir abandonné cette pratique avait incité les investisseurs à adopter une vision à plus long terme.

Les analystes financiers tablent en moyenne sur un bénéfice de 0,27 dollar par action, hors exceptionnels, au deuxième trimestre et sur 1,08 dollar par action pour l'ensemble de l'exercice, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Lors de l'annonce de ses résultats du premier trimestre, General Electric avait déjà évoqué la possibilité de revoir à la hausse sa prévision d'un bénéfice annuel inchangé en 2010. (voir [ID:nLDE63F13J])

(Scott Malone, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)