SOMMET Siemens Enterprise - Les dépenses télécoms se stabilisent

mercredi 19 mai 2010 15h29
 

* Les entreprises européennes reportent leurs investissements dans les télécoms

* Stabilisation au T1 mais pas de reprise en vue

* Le secteur privé plus frileux que le public

PARIS, 19 mai (Reuters) - Siemens Entreprise Communications (SEN), la coentreprise de télécoms d'entreprise de Siemens (SIEGn.DE: Cotation) et l'américain Gores, ne voit pas de reprise de son activité en Europe en 2010 mais une poursuite de la stabilisation, après avoir pâti de la conjoncture l'an dernier.

Dans le cadre du sommet Reuters des valeurs technologiques, son directeur général Hamid Akhavan a expliqué mercredi que la crise grecque avait eu et aurait encore un impact significatif sur les dépenses de télécoms, les entreprises européennes continuant de reporter leurs décisions d'investissement.

"Nous voyons un certain soulagement au premier trimestre, mais pas de reprise. La tendance s'aplanit en quelque sorte. C'est moins douloureux, mais est-ce que c'est le retour aux jours heureux? Non", a déclaré Hamid Akhavan.

"On n'a pas l'impression pour l'instant que les entreprises auxquelles on a affaire sont convaincues que l'économie est sur le chemin de la reprise. On entend et on voit toujours de l'hésitation", a détaillé le directeur général.

Il a nuancé son propos en notant que le secteur public se montrait plus disposé à augmenter ses dépenses de télécoms, tandis que le privé faisait davantage preuve de réticence.   Suite...