May 19, 2010 / 6:56 AM / 7 years ago

LEAD 2 Accor maintient son objectif de dettes après la scission

3 MINUTES DE LECTURE

* 50% des cessions prévues en 2010 sécurisées fin avril

* Restructuration du portefeuille au delà de 2013

* Plus de 1.800 ouvertures d'hôtels d'ici 2015

(Actualisé avec journée investisseurs)

PARIS, 19 mai (Reuters) - La branche hôtels d'Accor (ACCP.PA) a annoncé mercredi conserver ses objectifs de réduction de dettes après la scission de l'activité services du groupe, notamment grâce à son programme de cessions d'actifs, qui se déroule convenablement malgré la crise.

L'impact du programme de cession d'actifs entre 2010 et 2013 est évalué à 1,6 milliard d'euros sur la trésorerie et à deux milliards sur la dette nette retraitée, soit 500 millions par an en moyenne à compter de 2010.

"Accor confirme que son objectif en termes de cessions pour l'année 2010 devrait représenter un impact de 450 millions d'euros, dont 50% ont déjà été sécurisés à fin avril, dans un contexte de marché plus favorable", indique le groupe dans un communiqué.

Au-delà de 2013, Accor poursuivra la restructuration de son portefeuille, ajoute Accor, qui vise un taux de distribution de dividende allant jusqu'à 50% du résultat net courant avant éléments non récurrents.

La première cotation de la branche services du groupe est prévue le 2 juillet.

Le PDG, Gilles Pélisson, a ajouté au cours d'une journée investisseurs de la branche hôtelière, nommée Accor Hospitality, que celle-ci était en train d'accélérer le rythme de son expansion en Europe et en Asie.

La division hôtelière, qui vise la troisième place mondiale d'ici 2015 et celle de leader européen de la franchise après sa séparation d'avec Accor Services, a ajouté que la reprise du revenu par chambre disponible (revpar), mesure clé du secteur, observée au premier trimestre, s'était confirmée en avril et au cours de la première quinzaine de mai.

D'ici la fin 2015, Accor Hospitality prévoit d'ouvrir plus de 1.800 hôtels, soit l'équivalent de 220.000 chambres, pour un montant total de 1,3 à 1,4 milliard d'euros.

A propos des cessions d'actifs non stratégiques, Gilles Pélisson a indiqué que le groupe "examinait ses options" sur l'avenir de la Compagnie des Wagons-Lits. En ce qui concerne Lenôtre, Accor a l'intention de conserver cette activité, a-t-il ajouté.

* INTERVIEW La stratégie d'Accor Services payante dès 2011 [ID:nLDE64G1RP]

Dominique Vidalon, version française Gilles Guillaume, avec Julien Ponthus, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below