Lowe's fait mieux qu'attendu au T1 mais ses prévisions déçoivent

lundi 17 mai 2010 15h11
 

NEW YORK, 17 mai (Reuters) - Le groupe de magasins de bricolage et d'aménagement de la maison Lowe's (LOW.N: Cotation) a fait état lundi de perspectives jugées faibles après avoir publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu, entraînant une baisse de son action en avant-Bourse. La société prévoit de ne dégager qu'un bénéfice par action (BPA) compris entre 57 et 59 cents au deuxième trimestre de son exercice fiscal, commencé début mai, alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S anticipent en moyenne un profit de 62 cents par titre.

"Si nous sommes optimistes sur la possibilité d'enregistrer une forte demande pour le reste de l'année, nous considérons 2010 comme une année de transition pour notre secteur", a déclaré le directeur général du groupe, Robert Niblock, dans un communiqué.

Pour l'ensemble de l'exercice fiscal, Lowe's envisage un BPA compris entre 1,37 et 1,47 dollar, supérieur à ses précédentes prévisions, qui allaient de 1,30 à 1,42 dollar. Les analystes s'attendent pour leur part à ce que le groupe dégage un BPA de 1,45 dollar.

Ces perspectives décevaient les investisseurs avant l'ouverture de Wall Street et le titre Lowe's perdait 3,7%, à 25,11 dollars en avant-Bourse.

Pour son premier trimestre fiscal, le groupe a pourtant annoncé un bénéfice de 489 millions de dollars (396 millions d'euros), soit 34 cents par action, contre 476 millions (32 cents par titre) enregistrés un an plus tôt.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait en moyenne sur un BPA de 31 cents.

Le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 4,7%, à 12,39 milliards de dollars, soit davantage que les 12,25 milliards anticipés. Le chiffre d'affaires des magasins ouverts depuis plus d'un an a progressé de 2,4%.

Le groupe explique cette performance par la forte demande des consommateurs en cette période propice au jardinage pour ses engrais ou ses outils, alors que les mesures fédérales en faveur de matériaux plus écologiques a favorisé les activités de bricolage.

Le numéro un du secteur aux Etats-Unis, Home Depot (HD.N: Cotation), publiera ses comptes trimestriels mardi.

(Dhanya Skariachan, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Marc Angrand)