GB/Distribution-Sainsbury dégage un résultat meilleur que prévu

jeudi 13 mai 2010 10h39
 

LONDRES, 13 mai (Reuters) - J Sainsbury (SBRY.L: Cotation), numéro trois de la distribution en Grande-Bretagne, a fait état d'une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice annuel après avoir gagné de nouveaux clients avec l'ouverture de nouveaux magasins et l'augmentation du nombre de produits non-alimentaires dans les rayons.

Vers 8h20 GMT, l'action Sainsbury avançait de 3,45% à 339,3 pence alors que l'indice regroupant les valeurs de la distribution en Europe progressait de 0,96%.

Le bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels est ressorti à 610 millions de livres (716 millions d'euros) sur l'exercice 2009-2010 clos le 20 mars derniers alors que les analystes avaient anticipé un chiffre compris entre 590 et 600 millions.

"Sainsbury a livré de très bonnes performances pour 2009-2010 (...) et nous sommes ravis de constater que le dividende a été augmenté de 7,6% à 14,2 pence pour l'ensemble de l'année", ont déclaré les analystes de Shore Capital dans une note de recherche.

Sainsbury, dont les concurrents plus gros sont Tesco (TSCO.L: Cotation) et Asda (groupe Wal-Mart (WMT.N: Cotation)), a également annoncé son intention d'injecter plus d'argent dans son fonds de pension après qu'une étude de valorisation a montré un déficit de 1,2 milliard de livres à fin mars 2009.

"Malgré un environnement qui restera difficile et une consommation des ménages encore fragile, nous sommes convaincus que notre politique de développement de nos points de vente (...) devrait permettre une poursuite de la croissance de notre activité", a déclaré Justin King, directeur général de Sainsbury, cité dans un communiqué.

En mars dernier, le groupe avait toutefois dit que la croissance de ses ventes à magasins constants avait ralenti à 1,7% sur le quatrième trimestre.

Les acteurs du secteur redoutent les éventuelles conséquences sur la consommation des ménages des mesures d'austérité que devrait prendre le nouveau gouvernement britannique.

(Mark Potter, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)