Deutsche Post relève ses perspectives après ses résultats du T1

mardi 11 mai 2010 14h57
 

FRANCFORT, 11 mai (Reuters) - Deutsche Post DHL (DPWGn.DE: Cotation) a relevé ses prévisions pour 2010 après avoir indiqué que l'amélioration de ses volumes de fret et sa restructuration avaient permis à son activité de messagerie rapide de renouer avec la rentabilité au premier trimestre.

Le numéro un européen de la messagerie prévoit désormais de dégager cette année un bénéfice d'exploitation dans le haut de sa fourchette qui va de 1,6 milliard à 1,9 milliard d'euros, soit une prévision conforme avec les attentes des analystes interrogés par Reuters qui visent 1,87 milliard d'euros.

"Nous avons eu un très bon départ en 2010 et nous sommes en route pour atteindre nos objectifs 2010", a déclaré le directeur financier du groupe Larry Rosen.

Deutsche Post estime par ailleurs que le chiffre d'affaires de son activité de messagerie devrait reculer de 3% cette année.

La division DHL devrait générer en 2010, pour la première fois, la moitié du bénéfice du groupe calculé avant intérêts et impôts (Ebit) et ajusté des éléments exceptionnels, tandis que son chiffre d'affaires devrait croître de 4 à 5%.

Au premier trimestre, l'Ebit sous-jacent du groupe allemand a bondi de 81%, à 566 millions d'euros, contre seulement 452 millions d'euros attendus par les analystes.

"La croissance de l'Ebit sous-jacent de 81% fut étonnante et soutenue par un retournement plus fort qu'attendu de la division de messagerie rapide et par un développement solide dans le pôle messagerie", note Robert Czerwensky, analyste chez DZ Bank.

TNT TNT.AS, numéro deux du secteur en Europe, a également publié un bénéfice meilleur qu'attendu grâce à la reprise de ses activités en Asie, tandis que United Parcel Service (UPS.N: Cotation), numéro un mondial de la messagerie, a affiché une forte hausse de son résultat trimestriel et confirmé ses objectifs annuels. (voir [ID:nLDE6420JP] et [ID:nLDE63Q1XR])

Vers 12h45 GMT, le titre Deutsche Post avançait de 0,75%, alors que l'indice des grosses valeurs allemandes .GDAXI reculait de 1,11%.

Deutsche Post se négocie près de 12 fois ses bénéfices attendus sur 12 mois, un multiple comparable à ceux de TNT et Austrian Post (POST.VI: Cotation), mais nettement inférieur au ratio de 20 affiché par UPS ou FedEX (FDX.N: Cotation).

(Maria Sheahan, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Nicolas Delame)