11 mai 2010 / 10:43 / dans 7 ans

LEAD 2 NicOx - La FDA doute du Naproxcinod, le titre chute

* Les données sur la pression artérielle jugées peu concluantes

* Partenariat aux USA de plus en plus improbable

* NicOx perd un quart de sa valeur en Bourse à mi-séance à Paris

par Noëlle Mennella

PARIS, 11 mai (Reuters) - L‘agence américaine du médicament (FDA), dans un document mis en ligne sur son site, doute que NicOx (NCOX.PA) pourra revendiquer un avantage de son Naproxcinod sur la pression artérielle, ce qui ruinerait les chances de cet anti-inflammatoire de devenir le blockbuster promis depuis plusieurs années.

Le médicament, dans ce cas, ne serait pas remboursé aux Etats-Unis, ce qui rafraichirait d‘autant les ardeurs des partenaires américains potentiels de NicOX, déjà très méfiants, estiment des analystes.

En Bourse, le titre NicOx chutait de 24,22% à 5,40 euros à 12h30 en réaction à la diffusion du document de la FDA.

NicOx a fait savoir qu‘il demanderait la suspension de sa cotation mercredi pendant une réunion d‘experts indépendants mandatés par la FDA concernant le Naproxcinod.

La cotation reprendra jeudi à l‘ouverture du marché. (voir [ID:LDE64A063])

“La FDA suggère que les données impliquant un bénéfice cardiovasculaire du Naproxcinod soient ôtées de la notice finale. Cela aura, selon nous, un impact clairement négatif sur le potentiel commercial du produit”, commente Sébastien Malafosse, analyste chez Natixis.

Il pense désormais que le potentiel de ventes du Naproxcinod aux Etats-Unis, à l‘horizon 2014, se situera autour de 400 millions d‘euros et non plus à 900 millions, comme lui-même et d‘autres analystes le prévoyaient initialement.

Dans “le scénario qui se profile, Naproxinod ne devrait pas être le blockbuster annoncé mais plutôt un produit sans réelle différenciation”, dit-il.

Pour Rodolphe Besserve, de la Société générale, “l’étude de la FDA dit que le Naproxinod a un effet seulement au pic d‘injection et aucun dans l‘intervalle entre deux doses. C‘est encore pire que ce que l‘on pensait”.

“Le Naproxcinod est peut-être mort-né”, ajoute-t-il.

“NicOx aura une notice strictement similaire à celle du Naproxene (le générique auquel il était comparé) et même peut-être plus mauvaise car il risque d‘y avoir une alerte sur le risque d‘hypotension au moment de la prise du médicament.”

Pour les analystes, cette mauvaise nouvelle concernant le produit phare du groupe ne met pas en jeu l‘avenir de NicOx, puisqu‘il dispose de 140 millions d‘euros de liquidités. Mais certains se posent la question du maintien de son PDG Michele Garufi à sa tête.

Voir aussi:

* NicOx - Des doutes avant la réunion des experts US sur le Naproxcinod [ID:nLDE6441BM]

* Le document de la FDA: here

(Edité par Dominique Rodriguez)

Reportage économique. Tél 01 49 49 53 Reuters Messaging : noelle.mennella.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below