USA - Fannie Mae a encore besoin de $8,4 mds d'argent public

lundi 10 mai 2010 17h32
 

WASHINGTON/NEW YORK, 10 mai (Reuters) - Fannie Mae FNM.N, le numéro un américain du refinancement de crédits immobiliers résidentiels, a demandé lundi aux autorités fédérales 8,4 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros) de capitaux supplémentaires après avoir subi 13,1 milliards de pertes au premier trimestre.

Cette nouvelle injection d'argent public porterait à plus de 84,6 milliards le total des aides reçues de l'Etat et le groupe ajoute ne pas entrevoir la fin de ses besoins d'assistance.

La semaine dernière, l'autre grande agence de refinancement américaine, Freddie Mac FRE.N, avait annoncé qu'elle aurait besoin de 10,6 milliards de dollars de capitaux publics après une perte de huit milliards sur les trois premiers mois de l'année.

Le Trésor a pris le contrôle des deux institutions en 2008 pendant la crise financière, alors que commençaient à s'accumuler leurs pertes sur créances. Cette mise sous tutelle, présentée comme temporaire, ne semble pas près d'être remise en cause.

Au total, Fannie Mae et Freddie Mac ont reçu pour environ 140 milliards de dollars d'aide de Washington.

Dans son communiqué lundi, Fannie Mae évoque une "importante incertitude concernant notre viabilité financière à long terme" et dit s'attendre à ce que la faiblesse persistante du marché immobilier se traduise par des niveaux toujours élevés de défauts et de charges liées au crédit.

La perte de 13,1 milliards de dollars du premier trimestre a été réduite par rapport à celle de 16,3 milliards du trimestre précédent. Mais elle inclut 1,5 milliard de dividendes versés sur les titres préférentiels détenus par l'Etat.

"Etant données nos prévisions concernant les pertes futures et les recours au Trésor, nous ne prévoyons pas de dégager de bénéfices dépassant nos obligations annuelles de dividendes envers le Trésor avant un délai indéfini", explique le groupe.

(Corbett B. Daly et Lynn Adler, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)