May 11, 2010 / 6:22 AM / 7 years ago

LEAD 3 Lagardère pourrait revoir en hausse ses objectifs 2010

5 MINUTES DE LECTURE

* CA en repli de 3,1% à données comparables au T1

* Les tendances d'activité jugées encourageantes

* L'action surperforme l'indice CAC 40

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

PARIS, 11 mai (Reuters) - Lagardère (LAGA.PA) a annoncé mardi un recul moins important que prévu de son chiffre d'affaires au premier trimestre et n'a pas exclu de réviser à la hausse ses prévisions 2010.

Le groupe de médias a vu son chiffre d'affaires totaliser 1.751 millions d'euros au premier trimestre (en recul de 3,1% à données comparables), un chiffre supérieur au consensus des dix analystes interrogés par la rédaction de Reuters (1.727,5 millions).

"Malgré un climat économique instable, les tendances actuelles sont encourageantes. Si elles étaient confirmées ces prochains mois, une révision à la hausse de nos objectifs 2010 ne serait pas exclue", indique le groupe dans un communiqué.

En mars, lors de la publication de ses résultats 2009, le groupe avait dit tabler sur une baisse de l'ordre de 10% de son résultat opérationnel courant (Resop) cette année et sur une stabilisation de ses recettes publicitaires.

Lors de l'assemblée générale annuelle le 27 avril, il avait ensuite indiqué que les résultats annuels pourraient être meilleurs que prévu au vu des tendances "encourageantes" constatées au premier trimestre.

Le groupe ajoute que son résultat opérationnel courant du premier trimestre - une période peu révélatrice compte tenu de ses faibles niveaux de facturation - devrait être proche de celui de la même période de 2009, la baisse des résultats de l'édition devant être compensée par la reprise de ceux des médias et des services.

A la Bourse de Paris, le titre prend 0,5% à 27,235 euros à 9h50, dans un marché qui subit des prises de bénéfices après son envolée de la veille et voit le CAC 40 reculer de 1,39%.

Lagardère, numéro deux mondial de l'édition de livres derrière Pearson (PSON.L) et numéro un des magazines grand public, a vu les ventes de son pôle édition reculer de 5,9% à 433 millions d'euros. Le pôle devrait bénéficier cette année de la sortie du cinquième tome de la saga de vampires "Twilight" qui avait largement contribué à sa résistance en 2009.

Lagardère Services, première division du groupe (maisons de la presse et librairies Relay dans les aéroports et les gares), a vu son chiffre d'affaires augmenter de 1,9% à données comparables, à 824 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de Lagardère Active - le pôle audiovisuel et presse comptant notamment Paris Match et Elle, Europe 1 et Virgin Radio, ainsi que les chaînes de télévision Gulli et MCM - est quant à lui resté quasiment stable (+0,5%) à 407 millions d'euros.

Lagardère Sports, la plus petite et la plus récente des divisions du groupe a accusé une baisse de 34,6% de ses ventes à 87 millions d'euros. Elle restera à l'écart de la Coupe du monde de football cette année mais compte sur des performances plus solides à partir de 2011 avec l'Asian Cup de football et la reprise des matches de qualification à l'Euro 2012.

Lagardère Sports détient des droits de retransmission et est également présent dans l'organisation d'événements et dans le marketing sportif.

Voir aussi :

* ANALYSE La stratégie de Lagardère sous le feu des critiques [ID:nLDE63J1QR]

* ENCADRE Lagardère - Quatre pôles d'activités disparates [ID:nLDE63P0QE]

Pascale Denis et Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below