Panasonic - Bénéfice au T4, prévisions inférieures au consensus

vendredi 7 mai 2010 09h14
 

TOKYO, 7 mai (Reuters) - Panasonic (6752.T: Cotation) a renoué avec les bénéfices au quatrième trimestre, reflétant les retombées d'une stratégie de réductions des coûts et des ventes de téléviseurs soutenues, tout en faisant état vendredi de prévisions de croissance inférieures aux attentes des analystes financiers.

Le quatrième fabricant mondial d'écrans plats a annoncé un bénéfice d'exploitation de 60,6 milliards de yens (518 millions d'euros) pour le quatrième trimestre de son exercice 2009-2010, clos en mars, contre une perte de 181,64 milliards de yen l'année précédente.

Le fabricant japonais, qui cherche notamment à profiter d'une forte croissance de la demande d'écrans plats, a également bénéficié des bons résultats de Sanyo Electric 6764.T, acquis par Panasonic pour 3,2 milliards de dollars l'année dernière.

Sanyo, premier producteur mondial de batteries rechargeables, connaît un chiffre d'affaires en forte hausse, boosté par la production de véhicules hybrides et électriques. [ID:nGEE5B90FC]

Le groupe, qui produit également des panneaux solaires, a annoncé jeudi une prévision de hausse de 25% de son bénéfice d'exploitation pour l'exercice en cours, à 40 milliards de yens, dans un contexte de hausse de 6% des ventes.

Pour le prochain exercice, Panasonic anticipe un bénéfice d'exploitation de 250 milliards de yen, en hausse de 31% par rapport à l'année précédente quand son bénéfice avait quasiment triplé. Ces prévisions restent toutefois inférieures au consensus de Thomson Reuters I/B/ES à 276,5 milliards de yens.

Dans un communiqué, le groupe a souligné que les conditions du marché seraient "imprévisibles en raison de l'appréciation du yen et une concurrence mondiale toujours plus forte, et ce malgré la reprise de l'économie monidale".

Après publication de ces résultats, le titre a clôturé en baisse de 2,46% à la Bourse de Tokyo, surperformant toutefois l'indice du secteur en baisse de 3,37%.

(Kiyoshi Takenaka, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraten)