6 mai 2010 / 11:35 / dans 7 ans

LEAD 1 Vinci prévoit une légère hausse du résultat net en 2010

* Recettes de péages attendues en croissance de 2,5%

* La consolidation de Cegelec permettra au “contracting” d‘afficher une légère hausse de ses volumes d‘activité

PARIS, 6 mai (Reuters) - Vinci (SGEF.PA) anticipe une légère hausse de son résultat net en 2010, année qui devrait être marquée par un petit rebond de l‘ensemble des activités, a déclaré le directeur général du numéro un mondial du BTP et des concessions au cours de l‘assemblée générale annuelle du groupe.

Vinci, qui a dégagé en 2009 un résultat net, part du groupe, de 1,596 milliard d‘euros, anticipe toujours une stabilité de sa marge opérationnelle et de ses investissements au même niveau que l‘an dernier.

L‘activité, dont il prévoyait début mars une stabilisation après la baisse de 4,6% du chiffre d‘affaires enregistrée en 2009, année de crise pour le secteur, est maintenant attendue en légère hausse.

Xavier Huillard anticipe ainsi une poursuite de la croissance du trafic de voitures sur les autoroutes Vinci, estimée à 1% pour l‘ensemble de l‘année, ainsi qu‘un rebond de e 1,5% à 2% du trafic poids lourds, ce qui donnerait au total une croissance des recettes de péages de 2,5%.

“Ce chiffre est sans doute un petit peu prudent et conservateur quand on voit ce que nous avons fait dans le courant du premier trimestre”, a-t-il précisé.

Dans le pôle contracting (construction, routes et énergie), les perspectives sont plus incertaines.

“La principale incertitude aujourd‘hui porte sur les niveaux d‘investissement consentis par les collectivités locales, notamment en France, ces budgets se sont sérieusement tendus et nous commençons à en voir les effets dans le mauvais sens en termes d‘activité”, a poursuivi Xavier Huillard.

“En revanche, Cegelec devrait nous permettre d‘enregistrer au global une légère croissance de nos volumes d‘activité (dans le contracting)”, a-t-il ajouté, confirmant que Cegelec sera consolidé dans les comptes du groupe à la date de la mi-avril.

Les actionnaires étaient appelés à se prononcer sur la réunification des fonctions de président et de directeur général, qui doivent revenir à Xavier Huillard. Yves-Thibault de Silguy, qui exerçait jusqu‘ici la fonction de président, doit hériter quant à lui du titre inédit de “vice-président administrateur référent”.

Il assistera le PDG dans le cadre d‘une convention de prestations de services signée entre Vinci et la société YTSeuropaconsultants, qu‘il a créée et dont il est l‘associé unique. Yves-Thibault de Silguy a décidé par ailleurs de faire valoir ses droits à la retraite à la date du 30 avril.

Gilles Guillaume et Michel Rose, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below