6 mai 2010 / 06:09 / il y a 7 ans

LEAD 2 Commerzbank a renoué avec les bénéfices au T1

* Bénéfice net de E708 mlns au T1 (consensus 473 mlns)

* Provisions pour créances douteuses de E644 mlns (consensus 749 mlns)

* Résultat de trading de E850 mlns (consensus 737 mlns)

* E26,5 mds d‘exposition aux “PIIGS”, E3,1 mds à la Grèce

* L‘action prend près de 3%

par Arno Schütze et Edward Taylor

FRANCFORT, 6 mai (Reuters) - Commerzbank (CBKG.DE), la deuxième banque allemande, a publié jeudi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à la bonne santé de ses activités de trading, à la baisse du coût du risque et à l‘absence de dépréciations d‘actifs “toxiques”, des performances saluées en Bourse.

Le groupe étant moins présent dans la banque d‘investissement que de grands noms du secteur comme Deutsche Bank (DBKGn.DE), Goldman Sachs (GS.N) ou Morgan Stanley (MS.N), il n‘a toutefois pas bénéficié autant qu‘eux du dynamisme de ce marché ces derniers mois.

Son bénéfice net a atteint 708 millions d‘euros sur les trois premiers mois de l‘année alors que le groupe avait affiché une perte de 864 millions sur la période correspondante de l‘an dernier.

Commerzbank, que l‘Etat allemand a dû massivement renflouer pendant la crise, a nettement dépassé les estimations des analystes financiers, qui anticipaient en moyenne un bénéfice net de 473 millions d‘euros et qui continuent de s‘interroger ur la viabilité de cette tendance.

“La banque fait des progrès”, constate Olaf Kayser de LBBW. “Mais ce premier trimestre robuste ne peut pas être extrapolé pour l‘ensemble de l‘année, les résultats de trading n’étant pas appelés à durer, et j‘anticipe une baisse sensible des revenus au cours des prochains trimestres”, prévient il.

La question des charges est également posée. Les provisions pour pertes sur crédit sont ressorties à 644 millions d‘euros alors que le consensus anticipait 749 millions.

“Les provisions pour pertes sur crédit sont inférieures aux attentes. Mais on ne peut pas multiplier ça par quatre pour l‘ensemble de l‘année: elles ont toujours tendance à être inférieures au premier trimestre”, souligne Konrad Becker de Merck Finck.

Le bénéfice d‘exploitation, que le groupe définit comme le bénéfice avant dépréciations, restructuration et impôt, a atteint 771 millions d‘euros, contre une perte d‘exploitation de 595 millions un an plus tôt.

Les résultats ont bénéficié de la bonne tenue des marchés financiers au début de l‘année, de l‘amélioration des commissions et des revenus nets d‘intérêts, ainsi que de la diminution des provisions pour créances douteuses.

“Nous n‘avons pas encore atteint nos objectifs mais les résultats positifs montrent que ‘Roadmap 2012’ est en bonne voie”, a déclaré le président du directoire, Martin Blessing, en référence au plan stratégique du groupe.

“Le coeur des activités bancaires finira 2010 sur un bénéfice d‘exploitation, comme prévu. D‘ici 2011 au plus tard, nous serons de nouveau rentables au niveau du groupe. En 2012, nous serons totalement rentables avec un bénéfice d‘exploitation de plus de quatre milliards d‘euros”, a-t-il ajouté.

Le directeur financier, Eric Strutz, a ajouté: “Sur l‘ensemble de 2010, le groupe ne redeviendra bénéficiaire que si l’économie et les marchés financiers restent favorables.”

Le groupe actualisera ses prévisions pour l‘ensemble de l‘exercice à l‘occasion de la publication de ses résultats du deuxième trimestre.

A 7h40 GMT, le titre Commerzbank avançait de 2,96%, surperformant l‘indice paneuropéen des banques SX7P qui restait stable.

Arno Schütze et Edward Taylor, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below