Prudential - Augmentation de capital retardée pour l'achat d'AIA

mercredi 5 mai 2010 13h17
 

LONDRES, 5 mai (Reuters) - L'assureur britannique Prudential (PRU.L: Cotation) a fait savoir mercredi qu'il discutait encore de son augmentation de capital avec l'autorité boursière et qu'il reverrait le calendrier de l'achat d'American International Assurance (AIA), la branche assurance-vie asiatique du groupe américain AIG (AIG.N: Cotation).

Le premier assureur britannique devait en principe donner mercredi le prix de son augmentation de capital de 21 milliards de dollars destinée à financer cette opération de 35,5 milliards de dollars (26 milliards d'euros). (Voir [ID:nLDE6200HK])

Il devait aussi communiquer les modalités de cette audacieuse opération, voulue par le directeur général Tidjane Thiam après une année d'exercice à son poste seulement.

Ce délai n'est pas du goût des actionnaires et soulève des doutes sur la préparation de cette transaction, primordiale pour que l'assureur American International Group puisse rembourser aux Etats-Unis l'argent de son renflouement.

"Evidemment, ça nous rend fébrile", a commenté l'un des dix principaux actionnaires de Prudential. "Ce n'est pas bon; ça ne pousse pas à avoir confiance".

Cette annonce a d'abord soutenu l'action Prudential, les boursiers pensant que l'assureur devrait peut-être renoncer à son augmentation de capital. Mais elle est ensuite repartie à la baisse et perdait 1,25% à 551,5 pence à la mi-journée.

Prudential estime pour sa part que ce retard n'affectera pas le moment de la conclusion de l'opération, toujours attendue pour le troisième trimestre.

Prudential devrait désormais fixer le prix de son augmentation de capital et publier les documents d'information d'ici à vendredi, sinon au début de la semaine prochaine.

Prudential a besoin de l'aval de 75% de ses actionnaires pour mener à bien cette opération qui ferait de lui le premier assureur étranger en Asie.

(Victoria Howley et Clara Ferreira-Marques, Wilfrid Exbrayat pour le service français)