5 mai 2010 / 10:40 / il y a 7 ans

LEAD 1 AB InBev - Les résultats du T1 dopés par le Brésil

* EBE de $3,09 mds au T1 contre $2,98 mds attendus

* Prudence pour le T2, mais optimisme pour le S2

* Volumes en hausse de 15,6% au Brésil au T1, baisse aux USA

* Hausse du titre en Bourse

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES, 5 mai (Reuters) - Anheuser-Busch InBev (ABI.BR) a présenté mercredi des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre grâce à une flambée de ses ventes au Brésil mais a prévenu que ses coûts marketing liés à la Coupe du monde de football pèseraient sur les comptes du deuxième trimestre.

L'excédent brut d'exploitation (EBE) a augmenté de 5,1% à périmètre comparable, à 3,09 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), dépassant le consensus des analystes qui donnait 2,98 milliards.

Le brasseur (marques Budweiser, Stella Artois, Beck's) avait précédemment fait savoir qu'il projetait une croissance inférieure à 5% en raison de conditions climatiques peu favorables aux Etats-Unis, d'un triplement des taxes sur la bière en Russie et d'une hausse des coûts des matières premières sur les marchés émergents.

Globalement, le groupe affiche des ventes en volume en hausse de 0,8% sur la période, avec un bond de 15,9% au Brésil et une baisse de 6,8% aux Etats-Unis, ses deux principaux marchés.

Après avoir ouvert en baisse, l'action bondissait de 3,35%, à 37,31 euros vers 10h10 GMT, soit la deuxième plus forte hausse de l'indice des principales valeurs européennes .FTEU3.

Les analystes attribuent l'ouverture en baisse du titre aux incertitudes du marché concernant les éléments non récurrents, avant que ne l'emportent dans l'esprit des investisseurs la performance du groupe au Brésil.

SIGNES DE REPRISE AUX USA

Le bénéfice net normalisé est ressorti inférieur aux attentes à 891 millions de dollars contre 955 millions espérés par les analystes.

AB InBev escompte au deuxième trimestre une croissance en volume du même ordre qu'au premier trimestre mais la croissance de l'EBE sera inférieure, en raison essentiellement des charges promotionnelles liées à la Coupe du Monde de football qui débute en juin en Afrique du Sud, dont Budweiser est l'un des partenaires officiels.

"Nous continuons d'anticiper au troisième trimestre une croissance en volume et de l'EBE supérieure à celle du premier semestre et qui s'améliorera encore au quatrième trimestre", explique le directeur financier du brasseur, Felipe Dutra.

"Nous commençons à voir des indicateurs (américains) très encourageants, mais cela étant, il est trop tôt pour dire que le pire est derrière nous", a-t-il ajouté.

Les résultats d'AB InBev reflètent la division qui existe chez ses clients entre d'un côté ceux des pays développés, rendus prudents par des niveaux de chômage élevé et de l'autre, les consommateurs de la plupart des marchés émergents prêts à dépenser davantage.

SABMiller SAB.L, numéro deux mondial du secteur, a fait état d'une hausse de 2% des ventes en volumes sur la période de janvier à mars grâce à la croissance enregistrée en Amérique latine, en Asie et en Afrique, tandis qu'Heineken (HEIN.AS) a vu ses ventes reculer de 5,3% à périmètre comparable. (voir [ID:nLDE63K09R])

Wilfrid Exbrayat et Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below