5 mai 2010 / 07:05 / il y a 7 ans

LEAD 2 Lufthansa - Amélioration de la demande après un T1 faible

* Lufthansa observe une évolution positive de la demande

* Nette amélioration des ventes, surtout dans le fret

* Austrian et BMI ont plombé le résultat du T1

FRANCFORT, 5 mai (Reuters) - Lufthansa (LHAG.DE) escompte une amélioration de la demande après un premier trimestre plombé par une grève des pilotes, la flambée des prix du kérosène et les pertes de compagnies aériennes rachetées en 2009.

“Nous avons observé une amélioration de la demande perceptible, qui s‘est traduite par une nette hausse des ventes, surtout dans le fret, et aussi, quoiqu‘avec retard, dans le trafic passagers”, explique mercredi la compagnie aérienne allemande dans un communiqué.

Lufthansa estime que cette tendance de la demande se perpétuera et a confirmé son objectif d‘un bénéfice d‘exploitation 2010 supérieur à celui de 130 millions d‘euros de 2009.

“C‘est très positif. La compagnie ayant à l’évidence connu une tendance des prix et des volumes positive qui compense un premier trimestre faible et la charge liée au nuage de cendres volcaniques en avril”, commente Jochen Rothenbacher, analyste à la société de courtage Equinet.

Per-Ola Hellgren, analyste chez LBBW, explique que la Lufthansa doit dégager un bénéfice d‘exploitation de plus de 660 millions d‘euros dans les trois trimestres à venir pour atteindre son objectif annuel.

Pour le premier trimestre, Lufthansa a fait état mardi d‘une perte d‘exploitation de 330 millions d‘euros, alors que les analystes anticipaient 218 millions. (Voir [ID:nLDE6431P2])

Cette perte s‘explique par les résultats d‘exploitation négatifs de deux de ses filiales, Austrian Airlines et BMI. Les pertes de ces deux sociétés acquises en 2009 ont représenté au total 111 millions d‘euros.

Le président du directoire de Lufthansa Wolfgang Mayrhuber a procédé à toute une série d‘acquisitions l‘an passé, absorbant Brussels Airlines, Austrian Airlines et BMI, dans le but de disputer à Air France-KLM (AIRF.PA) et à British Airways BAY.L la place de premier transporteur aérien européen.

Les compagnies aériennes mondiales ont perdu 9,4 milliards de dollars en 2009, en raison d‘une réduction des dépenses de la clientèle en période de récession. Elles risquent de perdre encore 2,8 milliards cette année, selon l‘Association international du transport aérien (IATA).

Lufthansa a de plus subi une perte ponctuelle d‘une cinquantaine de millions d‘euros en raison d‘une grève des pilotes en février qui a abouti à l‘annulation de quelque 2.000 vols.

L‘action perdait 0,29% à 12,01 euro en matinée.

Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below