LEAD 1 CGG Veritas - T1 en baisse mais signes de reprise

mercredi 5 mai 2010 08h22
 

PARIS, 5 mai (Reuters) - CGG Veritas (GEPH.PA: Cotation) a publié mercredi des résultats en net recul au premier trimestre en raison de la baisse des dépenses d'exploration-production des compagnies pétrolières mais fait état d'une amélioration progressive du marché.

Le groupe a enregistré au premier trimestre un résultat net de 0,4 million d'euros (contre 54 millions au premier trimestre 2009), un résultat opérationnel de 26 millions (-74%), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 126 millions (-42%) et un chiffre d'affaires de 498 millions (-23%).

"A court terme, nous nous attendons à l'effet saisonnier habituel du second trimestre avec la démobilisation de nos équipes de l'Arctique et un allongement des temps de transit des navires", a souligné dans un communiqué Robert Brunck, PDG du spécialiste des services et équipements géophysiques.

"Sur le reste de l'année 2010, l'augmentation des investissements d'exploration et de production pétrolière se confirme, et va progressivement entraîner le marché sismique à la hausse", a-t-il ajouté.

"Cette reprise bénéficiera d'abord (aux équipements) de Sercel, tandis qu'en marine, les prix ne se redresseront qu'à partir du moment où la demande aura absorbé la nouvelle capacité entrante, ce qui est attendu plus tard dans l'année."

CGG Veritas avait estimé fin février que ses résultats financiers devraient s'améliorer dès le second semestre.

Son carnet de commandes s'établissait à 1,5 milliard de dollars au 1er avril, contre 1,56 milliard au 1er février.

La dette nette du groupe s'élevait à 996 millions d'euros à fin mars contre 919 millions à fin 2009, avec un ratio dette nette sur fonds propres de 35% contre 34,5% fin 2009.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)