Le Brésil a dopé les ventes d'InBev au T1; prudence pour le T2

mercredi 5 mai 2010 07h45
 

BRUXELLES, 5 mai (Reuters) - Anheuser-Busch InBev (ABI.BR: Cotation) a présenté mercredi des comptes meilleurs que prévu au premier trimestre grâce à une flambée de ses ventes au Brésil mais il a également signalé que la croissance des bénéfices ralentirait au deuxième trimestre.

Le résultat brut d'exploitation (RBE) a augmenté de 5,1% à périmètre comparable à 3,09 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), dépassant le consensus des analystes qui donnait 2,98 milliards.

Le brasseur des Budweiser, Stella Artois ou Beck's avait précédemment fait savoir qu'il projetait une croissance dans le bas d'une marge à un chiffre.

Cela s'expliquait, selon lui, par un marché américain qui avait souffert d'un hiver rigoureux et d'un taux de chômage élevé, un marché russe qui avait subi un triplement de la taxe sur la bière et des prix des matières premières en augmentation dans les marchés émergents.

Globalement, le groupe a vendu 0,8% de plus de bières et de boissons non alcoolisées sur la période, avec un bond de 15,9% au Brésil et une baisse de 6,8% aux Etats-Unis, ses deux principaux marchés.

AB InBev escompte au deuxième trimestre une croissance en volume du même ordre qu'au premier trimestre mais la croissance du RBE sera inférieure, en raison essentiellement de charges commerciales.

"Nous continuons d'anticiper au troisième trimestre une croissance en volume et du RBE supérieure à celle du premier semestre et qui s'améliorera encore au quatrième trimestre", explique le brasseur.

(Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié)