4 mai 2010 / 05:35 / il y a 7 ans

LEAD 2 Alstom-Résultats en hausse mais recul de la marge en vue

* Marge vue entre 7% et 8% au cours des deux prochains exercices, contre 9,2% en 2009-2010

* Opérationnel 2009-2010 supérieur aux attentes

* La reprise de la demande sera "progressive", CA attendu en baisse cette année

(Actualisé avec conférence téléphonique, cours de Bourse et commentaire d'analyste)

par Benjamin Mallet

PARIS, 4 mai (Reuters) - Alstom (ALSO.PA) a publié mardi des résultats 2009-2010 en hausse grâce à la bonne exécution de son carnet de commandes, mais prévoit un recul de sa marge opérationnelle au cours des deux prochains exercices par rapport à l'an passé.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport a précisé dans un communiqué que cette marge devrait être comprise entre 7% et 8% sur les deux prochains exercices, contre 9,1% en 2009-2010 et 8,2% en 2008-2009.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient jusqu'ici une marge de 7,8% en 2010-2011 et de 7,6% en 2011-2012.

Alstom a indiqué que sa prévision reposait sur "une bonne exécution des contrats et une reprise progressive de la demande".

"Nous avons comme tout le monde des interrogations sur le calendrier et le rythme de la reprise, mais il existe sur nos marchés des facteurs structurels qui doivent conduire à une amélioration des prises de commandes (...)", a souligné le PDG, Patrick Kron, lors d'une conférence téléphonique.

"Franchement, je ne pense pas que le premier semestre de cette année sera flamboyant", a-t-il ajouté, précisant que les marges du groupe au cours des deux prochains exercices seraient pénalisées par ses activités dans l'énergie.

"Il n'est pas question de renégociations tarifaires", a également déclaré Patrick Kron, reconnaissant toutefois: "Il n'est pas impossible du tout que, s'il n'y a pas de reprise de la demande, cela se traduise par une certaine pression sur les prix."

Vers 9h45, le titre progressait néanmoins de 2,28% à 45,29 euros à la Bourse de Paris, enregistrant la plus forte hausse du CAC 40, lui-même en repli de 0,15%.

Un analyste basé à Londres a évoqué dans une note des commandes et un résultat opérationnel meilleurs qu'attendu, ainsi qu'une prévision "rassurante".

COMMANDES EN BAISSE DE 39%

Au cours de l'exercice clos au 31 mars, le groupe a enregistré un résultat net de 1.217 millions d'euros (+10%), un résultat opérationnel de 1.779 millions (+16%) et un chiffre d'affaires de 19.650 millions (+5%).

Selon Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes tablaient en moyenne sur un résultat net de 1.212 millions d'euros, un résultat opérationnel de 1.660 millions et un chiffre d'affaires de 19.708 millions.

Alstom proposera à son assemblée générale un dividende de 1,24 euro par action, en hausse de 11%.

Alstom a enregistré 14,9 milliards d'euros de commandes (-39%) en 2009-2010, portant son carnet à 42,6 milliards (-7%), soit 26 mois de chiffre d'affaires.

"Il est assez clair que le ralentissement des prises de commandes que nous avons constaté va peser sur les ventes de l'exercice en cours, avec un chiffre d'affaires qui sera en retrait sur 2010-2011 par rapport au niveau record de 2009-2010", a souligné Patrick Kron.

Le patron d'Alstom a en outre confirmé que le groupe comptait boucler le rachat de la partie transmission d'Areva T&D CEPFi.PA "au cours du printemps" et que l'effet de cette activité sur ses marges serait positif "en tendance".

"Instantanément, on verra. C'est une activité qui connaît un environnement commercial difficile, avec de fortes pressions sur les prix, une concurrence active et une demande hésitante à certains endroits. Il n'est pas impossible que ce soit légèrement dilutif en termes de marges l'année 1", a-t-il toutefois ajouté.

Le groupe a réduit ses dépenses commerciales et administratives, passées de 7,4% des ventes en mars 2009 à 6,8% en mars 2010, tandis que ses effectifs ont été diminués de 5.000 personnes au cours de l'exercice.

Le cash flow libre d'Alstom s'est élevé à 185 millions d'euros, contre 1.479 millions en 2008-2009. Au 31 mars, sa trésorerie nette était positive de 2.222 millions d'euros (contre 2.051 millions au 31 mars 2009), tandis que ses fonds propres ont progressé de 2.884 millions au 31 mars 2009 à 4.101 millions à l'issue de l'exercice 2009-2010.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below