CONSENSUS CASA - Résultat net multiplié par 2,5 attendu au T1

mardi 4 mai 2010 16h36
 

 PARIS, 4 mai (Reuters) - Crédit agricole SA (CAGR.PA: Cotation).
Résultats consolidés du 1er trimestre 2010. Date et heure de
publication : mercredi 12 mai à 15h40 GMT
 
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction Reuters: 12
 
 (en millions d'euros)
         RNPDG    RBE      PNB      coûts     risque     SME*
moyenne     514      1.569    4.728    -3.159    -1.063     335
médiane     494      1.588    4.793    -3.153    -1.057     335
plus haute  743      1.833    4.971    -3.020      -894     403
plus basse  340      1.343    4.416    -3.360    -1.148     272
-----------------------------------------------------------------T1 2009     202      1.083    4.061    -2.978    -1.085     321
Variation (moyenne)
        +154,7%   +45%     +16,4%   +6,1%     -2,1%     +4,3%
 
 (*) Sociétés mises en équivalence, à savoir pour l'essentiel
les caisses régionales du Crédit agricole, qui sont consolidées
à 25%, et les banques étrangères dans lesquelles Crédit agricole
SA a une participation minoritaire ou significative mais pas
majoritaire.
 
 ACTIVITÉ : véhicule coté du groupe Crédit agricole, premier
réseau bancaire français, et détenu à près de 55% par les
caisses régionales.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE:
 * Le Crédit agricole a indiqué en février dernier avoir
enregistré un bon début d'année 2010 tout en prévenant qu'il
était encore trop tôt pour anticiper un recul des provisions
pour pertes sur le crédit (Voir [ID:nLDE61N1H4]).
 * La banque, qui a engagé à l'automne dernier une vaste
restructuration de sa filiale grecque Emporiki CBGr.AT,
s'attend à ce que sa filiale, en perte en 2009, renoue avec les
bénéfices fin 2011. [ID:nL7568524]
 * Le groupe, dirigé depuis début mars par Jean-Paul
Chifflet, a également fait savoir que son exposition à la dette
souveraine grecque s'élevait à 850 millions d'euros dont 600
millions pour Emporiki.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND:
 * Les analystes financiers seront attentifs aux déclarations
de la direction de la banque sur l'exposition du Crédit agricole
à la Grèce et la situation d'Emporiki. Les craintes autour de
cette exposition continuent de pénaliser l'action de la banque.
 * Dans la banque de détail en France, les analystes
interrogés s'attendent en moyenne à un résultat net en hausse de
17% à 146,8 millions d'euros pour LCL et à un bénéfice net en
progression de 22% à 218 millions pour les Caisses régionales
consolidées à hauteur de 25%.
 * D'après la moyenne des prévisions, la banque de détail à
l'international devrait afficher un résultat net positif à six
millions d'euros au premier trimestre contre une perte de 21
millions un an plus tôt.
 * Dans la banque de financement et d'investissement, les
analystes voient les comptes revenir dans le vert avec un
bénéfice net attendu à 99 millions d'euros contre une perte de
17 millions d'euros au premier trimestre 2009.
 * Le pôle gestion d'actifs, assurance et banque privée
devrait quant à lui afficher un résultat net de 358 millions
d'euros, en hausse de près de 48%.
 Depuis le début de l'année, l'action Crédit agricole a perdu
près de 15%, pénalisée par les craintes des investisseurs sur
les conséquences pour la banque des nouvelles règles bancaires
Bâle III et sur son exposition à la Grèce où le groupe est
présent avec sa filiale Emporiki. Elle avait gagné 54,5% en
2009.
 La capitalisation boursière de Crédit agricole ressort
actuellement à près de 24 milliards d'euros.
 (Matthieu Protard, édité par Matthias Blamont)