GB/Edition - Pearson confiant pour l'année 2010 après un bon T1

vendredi 30 avril 2010 10h47
 

LONDRES, 30 avril (Reuters) - L'éditeur britannique Pearson (PSON.L: Cotation) a déclaré vendredi avoir bon espoir d'enregistrer une hausse de son bénéfice courant cette année après une progression de 12% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Le groupe a précisé que ses activités d'édition scolaire et universitaire aux Etats-Unis avaient renoué avec la croissance au premier trimestre, grâce à la hausse du nombre d'Etats faisant l'acquisition de nouveaux mensuels.

Et les revenus publicitaires de FT Publishing, qui regroupe le Financial Times et le site internet du quotidien économique, sont également repartis à la hausse, poursuit Pearson, également propriétaire de l'éditeur Penguin.

Le 1er mars, le groupe avait dit anticiper une croissance de son bénéfice courant cette année après avoir dégagé l'an dernier un résultat supérieur aux attentes grâce à la forte croissance de ses activités d'édition scolaire, un marché dont il est devenu le numéro un mondial. [ID:nLDE6200DM]

"Le premier trimestre ne nous en dit jamais beaucoup sur l'ensemble de l'année mais la direction que nous avons prise est encourageante. Nous avons confiance en notre capacité à continuer de faire croître nos bénéfices cette année", a déclaré Marjorie Scardino, directrice générale de Pearson.

Vers 8h45 GMT, le titre Pearson, qui évolue à des sommets de neuf ans, progressait de 0,95% à 10,60 livres alors que l'indice regroupant les valeurs européennes des médias progressait de 1,05%.

Le titre se traite désormais à 14,6 fois les bénéfices attendus pour 2010, selon des données Reuters, une valorisation supérieure au ratio de 12,6 de McGraw-Hill MHP.N mais inférieure à la moyenne de 22,1 du secteur mondial de l'édition.

McGraw-Hill, propriétaire de l'agence de notation Standard & Poor's et surtout principal concurrent de Pearson dans l'édition scolaire et universitaire, a fait état cette semaine d'une progression de 8,3% du chiffre d'affaires de son activité édition.

Pearson, qui a déclaré que Penguin avait également bien commencé l'année, n'a rien dit au sujet de sa participation de 61% dans le fournisseur de données financières Interactive Data IDC.N, qui étudie actuellement ses options stratégiques.

(Georgina Prodhan, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)