29 avril 2010 / 16:37 / il y a 7 ans

LEAD 2 Michelin - Le CA a rebondi au T1, objectif 2010 maintenu

* CA de 3,9 milliards d'euros, en ligne avec le consensus

* Objectif maintenu d'un cash flow libre positif en 2010

* Hausse de 10% des volumes de ventes attendue cette année

* Des signes de reprise dans les pneus poids lourds

(Actualisé avec téléconférence et précisions)

par Gilles Guillaume et Helen Massy-Beresford

PARIS, 29 avril (Reuters) - Michelin (MICP.PA) a maintenu jeudi son objectif d'un cash flow libre positif en 2010 après un premier trimestre marqué par un rebond de son chiffre d'affaires imputable au soutien persistant des primes à la casse mais aussi à une reprise de la demande.

Le groupe, leader mondial des pneumatiques avec le japonais Bridgestone (5108.T), a réalisé sur les trois premiers mois de l'année des ventes nettes de 3,9 milliards d'euros, en hausse de 12,2% par rapport à la période identique de 2009.

Six analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 3,93 milliards.

"Il y a toujours clairement des incertitudes et un ralentissement de certains marchés reste possible durant la seconde moitié de l'année (...) mais il y a aussi clairement des indices permettant de dire que les perspectives sont aujourd'hui bien plus positives", a déclaré Jean-Dominique Senard, co-gérant de Michelin, au cours d'une téléconférence.

Le groupe a observé au premier trimestre un rebond sensible de l'ensemble de ses marchés, accentué aussi par un comparatif favorable puisqu'au début 2009, le secteur était en pleine crise.

"Dans le tourisme camionnette, les volumes de ventes ont également bénéficié d'anticipations liées aux annonces de hausse de prix, notamment en Europe", a-t-il ajouté. "L'impact sur le chiffre d'affaires des hausses de prix annoncées reste limité à fin mars et se manifestera dans les prochains trimestres."

Michelin a ajouté que dans l'hypothèse d'un maintien des cours des matières premières - caoutchouc et pétrole - à leur niveau actuellement élevé, le scénario qu'il retient pour le moment, il continuera d'ajuster ses tarifs.

HIVER RUDE ET FREMISSEMENT DU TRAFIC CAMION

Pour 2010, Michelin anticipe maintenant une hausse des volumes de ventes de l'ordre de 10% dans un contexte de reprise économique progressive dans les pays matures.

L'activité pneu voiture a continué de bénéficier en Europe de la forte activité des constructeurs pour faire face à la demande engendrée par les primes à la casse, à laquelle s'ajoute maintenant un rebond de la demande en Amérique du Nord.

Sur le marché du pneu poids lourd, si l'attentisme domine toujours en Europe en première monte, le redémarrage de la demande de remplacement en pneus camions "traduit un phénomène d'anticipation positive et de reconstitution de stocks dans l'espoir d'une reprise proche". Pour les voitures, le marché a été soutenu par la forte demande en pneus d'hiver suscitée par une météo difficile.

Début février, Michelin avait indiqué aborder l'année avec une grande vigilance en raison des incertitudes persistantes sur l'économie et le secteur automobile, mais aussi avec confiance au vu de la croissance des pays émergents. Dans son communiqué publié jeudi, le groupe a indiqué que ses investissements devraient être compris cette année entre un et 1,2 milliard d'euros en raison notamment des dépenses liées aux projets du groupe au Brésil, en Chine et en Inde.

Avant la publication du chiffre d'affaires, l'action Michelin a clôturé en hausse de 1,8% à 53,46 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 7,74 milliards d'euros.

Edité par Pascale Denis et Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below